Mes Lettres d'Amour

De
Publié par

Oiseau des champs
Apporte-moi
Des graines d'amour
Pour me nourrir
Et dans tes voyages nocturnes
Survole les ravins de la Mecque
Le Mont Sinaï
Et dans les plaines de Jérusalem
Je te fais jurer
Par les gazelles
Par les biches des champs
Etreint Shosham, la fleur du Lys
Car son nard
donne ma senteur
Et dans ma bouche
Mi-figue mi-olive
Sa bacchante saveur
Publié le : jeudi 1 mars 2007
Lecture(s) : 267
Tags :
EAN13 : 9782336277288
Nombre de pages : 156
Prix de location à la page : 0,0079€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

1
Mes Lettres d’Amour2
Collection
Le Scribe cosmopolite– Poésie
Maquettedelacouverture
Osama Khalil
Photodela 4ème de couverture
Manaz Ganji3
OsamaKhalil
Mes Lettres d’Amour4
©
Le Scribe– l’Harmattandes Arts et des Lettres
ISBN: 978-2-296-02788-65
à l’Unique .
Son nom est multiple; il n’ya pas son second.
ACelle qui m’a secoué au tapis du dé chiffré ;
Nombrés sont nos accords et nos désaccords .
A l’éternellehyménéedont la voix m’a dés-couvert la voie .
ACelle qui m’a ramené de l’instant magique à la matrice
Haut-Antique, celle qui m’aaiméen Dieu;
Incrédule, je reste.6
Mes remerciements àMurielle Antonello,Fatima Guémiah ,
Skander Guetari,Emile Lioret, Liza-Maria, NazihaMeftah ,
SanaSassi,Catherine Stoll-Simon,Birgit Yew et Hend
Zouari, qui m’ont offert le don de leursvoix et de leurs
mélodies pour les poèmes de ce recueil.
Et,à mes amis qui m’ont proposé les premières esquisses de
traduction :
Khaled Roumoet Omar Saghi, pour
Les vœux ne meurent jamais .
Catherine Stoll-Simonet FatimaGuémiah, pour
Lettreà Belkis .
Omar Saghiet FatimaGuémiah, pour
uedela promesse .Cantiq
Beddy Ould Ebnou et Fatima Guémiah , pour
Entredouteet certitude .7
Sommaire
Préface ………………………………………… . 09
15Le Potier du Verbe ………………………………
Première partie
21Le Nom de Geneviève……………………………
25L’Appeldu Cèdre………………………………...
31Lettreà Belkis ,traduction………………..............
35Les vœux ne meurent jamais ,traduction…………
41Entredouteet certitude ,traduction………………
47CantiquedelaPromesse ,traduction……..............
Deuxième partie
57Poèmes en arabe......................................................89
Préface1011
Des âges des mortels
Aux âges perpétuels
Etreins mon dessein
Empreinte ton destin
Pour confondrelaconfusion
Et que cesse la séparation
a’ ElIsm
Yesma’ El àBeit El
L’Appeldu Cèdre
De Bab El au Karm El
Egyptien,OsamaKhalilporteenluiles dieux de
l’Egypte ancienne et les prophètes, vrais ou faux, que
cette région a vu prospérer et disparaître.
Mais aussil’Egypte de la philosophie grecque et de
l’œcuménisme gréco-romain .
Et encorel’Egypte d’aujourd’hui qui a laissé pénétrer
dansson limon cet héritagedel’humanitéet le garde
pour l’éternité.
1112
Mon aimé s’est penché
Ilm’a embrassé
J’ai agrippémon aimé
Entre ses côtes
J’ai abritémon cœur
Mais quel écho nous atteint ici?
D’unpsalmiste?
D’unpoètedel’âge d’or del’islam ?
Notrepoèteest philosophedeformationetune
philosophie, la sienne, s’est emparée de la poésie .
Oiseau des champs
Apporte-moi des graines d’amour
Pour me nourrir
Et dans tesvoyages nocturnes
Survolelesravins de laMecque
Le Mont Sinaï
ans les plaines de JérusalemEt d
Je tefais jurer
Par les gazelles
Par les biches des champs
Étreins Shoshan, la fleur du Lys
Carson nard
Donne ma senteur
Et dans ma bouche
Mi-figuemi-olive
Sa bacchante saveur
Voilà l’Amour, sujet emblématiquedela philosophie ,
décliné sous tous lesvisages .
1213
Amour de la femme, des femmes qui ont croisénotre
chemin; amour des lieux témoins denos bonheurs ou de
nos inquiétudes; amour des amitiés quenous avons eues
et quela mémoire transformeenpâte à modeler .
Oiseau des champs
Reviens
Et d’elleet de moi, retiens :
Ma parole tait mes mots
Tairemes mots est ma parole…
Mon remède,attise mes maux
ireest mon remèdeLedél
Lepoète affirme mais il n’est pas indemnedu doute :
Point de soins
Recouvre-moi
Recouvre-moi
Entredouteet certitude
Apaise-moi,apaise-moi
Ce recueil comprenddes poèmes en arabeet d’autres en
français parmilesquels certainssont une adaptationen
languefrançaise .
Osama Khalil utiliseen arabe aussi bienla forme
classiqueet moderne mais aussile zajal, fait pour être
chanté. Et d’ailleurs,certains de ses poèmes ont été mis
en musique.
Mais lacuriosité demeuredans l’utilisationduzajal en
français. Onnepeut s’empêcher à la lecturedepenser
aux troubadours du XIIe siècle .
1314
Passe le temps
Passent les années
Ton nom
Avant mêmeque tu n’existes
Jel’aiportéenmoi
Ton visage ,
Icône signée
Dansunparchemin
Osama Khalil acettequalitéd’êtreà la fois celuiqui
interrogela destinée individuelle, le temps quipasse ,
charrie nos larmes et nos extases et celui aussiqui
demande aux mots, renvoyés à leurs connotations
originelles, de nous dévoiler ce qu’ils cachent .
Devinenotre Nom ,
disent l’écritoire, leparavent et l’abat-jour
Charme géométriquedel’infini
Souffle unique en multiple respiration
Éclair magiqueà l’orée de l’invisible contrée
Voilà notre Nom, sedit Shams ,
Quand l’œildans la nuit devientsoleil couchant…
Hédi Djebnoun
1415
Le Potier du Verbe

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.