//img.uscri.be/pth/45adf4f34f163296d298460636dd6f613473f290
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

MES MAUX

De
213 pages
Dans son boudoir enfumé, des mégots écrasés dans un cendrier, des verres de ci de là! les pensées fusent jaillissent comme s'il faisait mal à l'intérieur de son âme! les situations, les ressentis sont si forts qu'elle en pleure....sa robe en plumes de corbeau son regard blafard, ses yeux noirs lui permettent de se cacher dans ce donjon perdu dans l'obscurité de son monde! sa sensibilité si cruelle la rend froide et autoritaire ne supportant pas la moindre erreur de celui ou de celle qui se perdent dans sa plume....
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2
Titre Mes Maux
3
4
Lily la Diablesse
Mes Maux Le boudoir de mes pensées
Poésie
Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-0000-X (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748100006 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-0001-8 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748100013 (livre numérique)
6
.
Mes Maux
Je dédicace ce recueil À ma famille, Mes enfants. Ainsi qu’à : Sir_tss3la, Stranger, Zwina, Bachi, Laari, Numidia, Beehive, Oum Ayache, Chechonk, Confusuc… Une grande pensée à Morjane et Nassim du FADZ ! oserai-je ? seul le Roi peut comprendre ! la réponse dans mon prochain recueil « Pudiquement Diabolique » ! A Nathalie un très grand merci ! A Marie ! A toutes les femmes
7
Mes Maux
OÙ ALLONS-NOUS!
Que faire pour rendre la clartéà cet engouement impitoyable minableje ne sais par où commencerje ne pense pas avoir renoncéje t’écoute et t’écouteraitoi princesse des ténèbreson est dans des noirs différentsque rien n’apaise !Le tien entretenu par les braisesde la violence des mauxle mien par la cruauté qui enflammema tête ! Assoiffée de terre nouvelle le chant des oiseaux me fait mal à la tête le bruissement des feuilles me donne le cafard le soleil brûle mon âme seule la nuit sait, me connaît !Me donne cette énergie blafarde,mais tellement agréable !Comme une survit, elle m’appelleÀ la rejoindre dans ce sommeil irréel !
9
Mes Maux
Je n’attends plus rienJe n’ai peur que d’une choseDe m’endormir et de rêver !
10