//img.uscri.be/pth/700dd467611db6a061a4f515d72c66c8e38fa266
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Mille ans de poésie persane

De
241 pages
Unique dans son genre en langue française, cet ouvrage est le fruit de plus de vingt ans d'étude, de recherche et d'enseignement universitaire en linguistique, en langue et littérature persane. En mettant en relief les apogées et les déclins de la culture persane pendant plus de dix siècles, ce livre comprend 555 entrées avec les biographies de poètes persanophones, à partir de l'apparition du persan dari jusqu'à nos jours, avec les termes de base de la poésie persane présentés dans l'ordre alphabétique.
Voir plus Voir moins
SOMMAIRE
Préface Introduction (La poésie persane; Aperçu historique) Parsi, fârsi et persan Poésie Pré-islamique Périodes historiques de la poésie persane Époque de la conquête de l’Islam Époque Tâhiride et Saffâride Époque Samanide Époque Ghaznavide Époque Seldjoukide et Khârazm Shâh Époque des Mongols Époque Timouride Époque Safavide Époque Afsharide, Zand et Ghajaride Époque du Mouvement de la Constitution Époque Contemporaine Poésie Moderne (Nouveau style) Poésie de Résistance Poésie de la Révolution Islamique Poésie Traditionnelle Contemporaine Stylistique de la poésie persane Style Khorâsânien Style Iraquien Style Indien Période du Retour Poétique Poésie Constitutionnelle Nouveau Style Formes traditionnelles de la poésie persane Dobeyti “Quatrain lyrique” Ghasidé (ou Chakâmé) “Ode” Ghazal “Sonnet” Ghetéé “Fragment” Masnavi Mosammat Mostazâd Robâï “Quatrain”
7
9 13 13 13 14 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 25 25 26 26 28 28 28 29 29 30 31 31 31 31 32 32 32 33 33 33 33
Takbeyti (ou Mofrad) Tarjiband Tarkibband Tasnif (ou Tarâné) “Chanson” Formes de la poésie moderne persane Chahârpâré “Dobeyti continu” Poème Nimâïen Poème Libre Nimâïen Vers Blanc “Poème à la forme de prose” Poèmes de Nouvelle Vague
LES POETES PERSANOPHONES (A-Z)
Annexes : 1) Provinces de l’Iran (Liste alphabétique) 2) Histoire politique de l’Iran
Bibliographie
Du même auteur
34 34 34 34 35 35 35 36 36 36
37
211 213 217
231
237
PRÉFACE
Cet ouvrage est le fruit deplus de vingt ans d’étude, de recherche et d’enseignement universitaire de la linguistique, de la langue et de la littérature persane.
L’introductionpermettra aux lecteurs de survoler l’histoire de la poésie persane à partir de l’apparition du persandarijusqu’à nos jours en mettant en relief ses apogées et ses déclinspendantplus de dix siècles. Cette introductionprésente aussi la stylistique avec les formes traditionnelles et modernes de lapoésiepersane.
Le livre comprend 555 entrées avec les biographies depoètes persanophones et aussi les termes de base de lapoésiepersane présentés dans l’ordre alphabétique.
Lespoètes sontprésentéspar leur nom ou leur surnom en caractères latins et dans uneprononciationproche de celle du persan, avec leur nom,prénom, surnom, date et lieu de naissance, date et lieu de décès. Jeprésente aussi les champs d’études, les titres de leurs œuvres sans caractéristiques bibliographiques, et un bref aperçu de leur viepersonnelle, littéraire et scientifique.
Dans certains cas,j’ai donné une description de leurs ouvrages et traduit quelques uns de leurs vers.
Pour la traduction des poèmes, j’ai essayé théorie de la traductibilité de la poésie. Cette 1 extension des idées que j’ai publiées en persan .
d’appliquer une théorie est une
Selon cette théorie, si nous comparons la traduction à une opération chirurgicale, la traduction littéraire surtout en ce qui concerne la poésie, est une opération de chirurgie esthétique, très sérieuse, professionnelle, difficile, délicate, qui doit aboutir à une beauté artistique.
1 Moshiri, Mahshid.Tarjomé az harf tâ amal: rouykardi be nazariyéye jâmééshenâkhtiye zabân dar tarjomé(Théorie sociolinguistique de la traduction). Téhéran: Âgahâne Idé, 2000. 9
Toutes les difficultés d’une telle tâche ne m’ont pas empêché de traduire, entre autres, les quatrains deBâbâ Tâherpour tous mes semblables et de faire connaître à tous les poètes du monde la manière de ce poète quand il exprime son amour, ses rêves et ses désirs.
La brise qui vient de cette tresse-là Me plaît mieux que l’odeur de lilas Comme je passe la nuit en rêvant de toi Au matin mes draps fleurent des lilas
Elles ne m’empêchent pas non plus de traduire le message humaniste deSaàdi, qui fait le logos du frontispice d’Organisation des Nations Unis:
Les enfants d’Adam font partie d’un corps Ils sont crées tous d’une même essence Si une peine arrive à un membre du corps Les autres aussi,perdent leur aisance Tu ne mériteras pas d’être dans ce corps Si pour la peine des autres,tu n’as pas de souffrance
J’ai l’impression que le monde d’aujourd’hui, fasciné par la technologie, et prisonnier de ses moyens de perception modernes, a de plus en plus besoin et beaucoup plus qu’autre fois, de spiritualité. Autrement dit, il a besoin de s’épanouir sous l’ombre de la spiritualité, avec l’amour de la poésie.
J’espère que cet ouvrage sera un pas pour construire un lien entre les cultures iranienne et française. Qu’il sera un moyen pour faire connaître à mes confrères la richesse poétique de ma langue maternelle. Celle-ci fait non seulement partie d’une richesse collective, mais aussi, trouve des correspondants dans le corps de l’humanité en dépassant toutes les frontières ethniques et géographiques.
Pour rendre les textes plus compréhensibles, une liste des provinces de l’Iranavec leur capitale et leurs situations géographiques se trouve en annexe avec un résumé de l’histoire politique de l’Iran(royaumes, dynasties et des gouvernements).
10