Mon ombre et moi

De
Publié par

Ce dialogue avec l'ombre est à la fois une méditation sur la lumière tamisée par nos peurs, nos incapacités à l'accueillir dans sa force renversante et une exhortation à l'écoute du souffle d'espoir inachevable qui veille chaque aube, chaque heure venues d'ici comme d'ailleurs. La poésie court au long de l'ensemble de l'ironie à la gravité en passant par le grand rire d'une sagesse qui se cherche à travers ces premiers grands pas dans l'écriture en travail.
Publié le : mercredi 1 mai 2013
Lecture(s) : 59
Tags :
EAN13 : 9782296536937
Nombre de pages : 124
Prix de location à la page : 0,0076€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

585
Serpilekin Adeline TERLEMEZmon ombre et moi
2005-2013
poèmes
Ce dialogue avec l’ombre est à la fois une méditation sur la
lumière tamisée par nos peurs, nos incapacités à l’accueillir mon ombre et moi
dans sa force renversante et une exhortation à l’écoute du
soufe d’espoir inachevable qui veille chaque aube, chaque
heure venues d’ici comme d’ailleurs. 2005-2013
La poésie court au long de l’ensemble de l’ironie à la gravité
en passant par le grand rire d’une sagesse qui se cherche à poèmes
travers ces premiers grands pas dans l’écriture en travail.
Serpilekin Adeline TERLEMEZ, écrivain-
traductrice, docteur en esthétique, science
et technologie des arts, spécialité théâtre de
Samuel Beckett/Université Paris 8, membre
du CICEP (Centre International de Créations
d’Espaces Poétiques), a fait sa maîtrise sur le
théâtre de marionnettes (relation marionnettes/
marionnettiste) dans le département de théâtre
de l’université d’Ankara. Ses activités se concentrent autour de
la rencontre des langues et des cultures au sein de la poésie et du
théâtre. Elle est l’auteur de Téâtre innommable de Samuel
Beckett, L’Harmattan, 2012.
ISBN : 978-2-343-00916-2


Poètes des cinq continents
mon ombre et moi 2005-2013
Serpilekin Adeline TERLEMEZMon
o
m
b
r
e
et
Moi
2005-2013
1Poètes des cinq continents
En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005.
La collection est actuellement dirigée par
Philippe Tancelin et Emmanuelle Moysan

La collection Poètes des cinq continents non seulement révèle les voix
prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes
qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection
dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du
traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de
titres par an.


Déjà parus

584 – Arnaud DELCORTE, Éden, 2013.
583 – Philippe TANCELIN (dir.), À la rencontre de Geneviève
Clancy, 2013.
582 – Serge VENTURINI, Éclats d’une poétique de l’approche de
l’inconnaissable, 2013.
581 –Jean-François COCTEAU, Evidence, 2012.
580 – François-H. CHARVET, D’esquifs en bouquets de sable, 2013.
579 – Philippe TANCELIN, Poet(h)ique de l'Urgence (regards
croisés), 2013.
578 – Carlos ALVARADO-LARROUCAU, Des cours d’eau, 2013.
577 – Théodore Mann, Terminaisons, 2013.
576 – Enán BURGOS, À l’aube du sacré, 2013.
575 – Georges MAVOUBA-SOKATE, Libertés d'oiseaux et de pierres
vives, 2013.
574 – Monique OBLIN-GOALOU, Résonances, 2013.
573 – Damien BERDOT, Le Livre des sacrifices de Valère Méziers,
2013.
572 – Véronique BRUNET, Voyage poétique au nord du Chili, 2013.
571 – Sali BASHOTA, Allume la lumière magique, 2012.
570 – Pascal FAUVEL, Un bleu de poche, 2012.
569 – Grégoire LOISEAU, Les attractions, 2012.
568 – Stella VINITCHI RADULESCU, À l’écoute des ombres, 2012.
567 – Nina ŽIVAN ČEVI Ć, L’amour n’est qu’un mot, 2012.
566 - Walid AMRI, Parole silex, 2012.
565 – Clément COLLIGNON, Mémoire de l’invisible, 2012.
564 - Jean-Charles LLINARES et Dominique VOISIN, De Catulle à
Ovide. Florilège de poèmes latins traduits en vers français, 2012.
563 - Patrick BERTA FORGAS, Le testament de Pandore, 2012. Serpilekin Adeline Terlemez
Mon
o
m
b
r
e
et
Moi
2005-2013
3

Du même auteur

– Ouvrage :
Théâtre innommable de Samuel Beckett, Préface de Bruno
Clément, Paris, L’Harmattan, coll. «Univers théâtral», 2012,
270 p.
– Traductions :
Textes poétiques choisis et traduits
Tancelin Philippe, Les Pas, éditions Papirüs – Yirmidört/ şiir,
İstanbul, Turquie, 2007, 109p.
Les Pas/Adımlar, édition bilingue français-turc, A Ta
Turquie, Nancy, 2008, 149p.
– En collaboration avec Sevgi Türker Poyrazo ğlu Ali, Le
crocodile en moi, éditions A Ta Turquie, Nancy, 2010, 99p.






Dessins : Vedia Yeşim Bayanoğlu













© L’Harmattan, 2013
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-00916-2
EAN : 9782343009162
À Philippe Tancelin
56Mon ombre et moi
Équilibre
n’est que
l’eau
en train de couler
plusieurs fois
vers l’indésirable
malgré cela
l’Homme retrouve chaque fois
mieux
son équilibre
dans les traces
de
son
déséquilibre
7Serpilekin Adeline Terlemez
Les
mots
acérés-désarmés
sont
bien loin de remplir le silence
et
n’ont
aucun sens
les traces du passé
disparaissent
jamais
complètement
ne s’efacent
8Mon ombre et moi
Gris clair
bleu
noir du soir
qui résiste
du soir muet
Qui ne dit mot
pourtant ce soir
inéxprimable
joie
de
vous
rencontrer
de
vous
raconter
tout et rien
9Serpilekin Adeline Terlemez
La présence du désespoir
habité
par l’espoir
de la présence
en absence
s’emplir de l’existence de l’autre
dissiper l’obscurité comme le gourou
briser l’égo
le pseudo-moi
laisser la place
à moi
l’harmonie préconçue du désespoir qui règne
y sombrer
en s’y résignant
et
se résoudre à se battre nonchalamment
avec
l’énergie du désespoir
vivre
le paradoxe
de la nécessité
et
de l’impossibilité
cultiver ce goût pour se provoquer
10Mon ombre et moi
l’échec
l’empêchement
la perte
la problématique temporelle
l’évolution sans continuité
dans le temps
l’absence d’hier
dans la présence
fragile d’aujourd’hui.
11

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.