//img.uscri.be/pth/e07bbe0003fda00912586aea0f58dc5efe7c2c4c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Ne sois pas effrayé par le pollen dans l'oeil des filles

De
170 pages
Les photos sont des images, les métaphores aussi. Voici 140 photos et 140 textes de 140 caractères, réunis dans un livre.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

NE SOIS PAS EFFRAYÉ PAR LE POLLEN DANS L’ŒIL DES FILLES
tweets de@pierrepaulpleau (JeanYves Fréchette)
photographies de @BlacksmithPat (Patrick StHilaire)
NE SOIS PAS EFFRAYÉ PAR LE POLLEN DANS L’ŒIL DES FILLES
Du même auteur : Pli sous plis,en collaboration avec PierreAndré Arcand, Le Noroît, 1982. Physitexte,Centrale textuelle de SaintUbalde, 1982. New York – où le vu se donne au lieu du su,Centrale textuelle de SaintUbalde, 1983. G mon soleil sans complexe,Centrale textuelle de SaintUbalde, 1983. Territoires nomades,en collaboration avec Richard Martel, Nathalie Perreault, AlainMartin Richard et JeanClaude SaintHilaire, Intervention, 1995.
Sous le pseudonyme de @pierrepaulpleau : Tweet rebelle,L’instant même, 2011.
Ne sois pas effrayé par le pollen dans l’œil des filles
tweets de @pierrepaulpleau (JeanYves Fréchette)
photographies de @BlacksmithPat (Patrick StHilaire)
préface de Gilles Pellerin
Maquette de la couverture et mise en pages : AnneMarie Jacques
Distribution pour le Québec : Diffusion Dimedia 539, boulevard Lebeau Montréal (Québec) H4N 1S2
Distribution pour la France : DNM – Distribution du Nouveau Monde
© Les éditions de L’instant même, 2015
L’instant même 865, avenue Moncton Québec (Québec) G1S 2Y4 info@instantmeme.com www.instantmeme.com
Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2015
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Fréchette, Jean-Yves, 1948-
Ne sois pas efrayé par le pollen dans l’œil des îlles
(Twittérature) Poèmes.
ISBN 978-2-89502-363-0
I. St-Hilaire, Patrick, 1968- . II. Titre.
PS8561.R372N4 2015 PS9561.R372N4 2015
C841’.54
C2015-940461-4
L’instant même remercie le Conseil des arts du Canada, le gouvernement du Canada (Fonds du livre du Canada), le gouvernement du Québec (Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC) et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec.
Pour ma Nicole, parce que je tweete au lit avec elle.
Pour Poule, MaeRose, LilyFae, Angélique et Scarlett.
PETITS GABARITS, FLAGRANTS DÉLITS
PR
É
FAC
E
C’est affaire de circonstance : en septembre 2013 le Mouvement d’art mobile (MAM) convie à Sherbrooke des artistes dont l’expression passe par la saisie d’images et leur traitement intégré au moyen du téléphone multifonctionnel et de la tablette numérique. Cette rencontre de l’art et de la technologie de pointe ne s’arrête pas à la photographie : la vidéo, la musique et la… twittérature sont aussi de la partie.
C’est affaire d’intérêt commun pour les formes minuscules, nées chez les uns dans ces téléphones devenus chambres noires, laboratoires, et chez les autres dans une course en forme de textes qui tiennent en 140 caractères ou moins. Les limites imposées sont source de possibilités infinies, nous le savions déjà, nous les enfants de Raymond Queneau, en nous en tenant cependant au monde des mots. Mais l’art mobile ? l’image ? le son ? le mouvement ?
C’est affaire d’affinités : JeanYves Fréchette, alias @pierrepaulpleau, auteur deTweet rebelle,est « immédiatement séduit par le sérieux de l’enfance » (je le cite) des œuvres de Patrick StHilaire (@BlacksmithPat), par ailleurs maréchal ferrant, qui donne alors un atelier sur les applications mobiles de traitement de l’image.
C’est affaire de mise en scène : le photographe dispose du noir et blanc ; ses quatre filles, des costumes, du décor, de la pose. Le reste est fourni par ce qui les entoure, elles, lui, des chiens, des chevaux, l’automne, l’hiver, le printemps, l’été et les autres saisons, la danse, les champs, les clôtures, un rocher, un chemin, un quai. Partout où l’on peut faire des mines.
7
Mines d’où l’on extrait le métal dont on fait un nouveau nombre d’or : 140 photos réunies à 140 textes de 140 caractères. Maintenant que tout se joue et se déploie par applications numériques en réseau dans l’exiguïté d’un téléphone ou d’une tablette, c’est peutêtre nous, lecteurs, visiteurs d’une galerie d’art appelée livre, nous qui sommes les bains révélateurs. D’une page à l’autre, les images de Patrick StHilaire, surprises en flagrant délit, se déposent en nous, gagnent peu à peu la densité que nous voudrons bien leur donner.
Puis l’œil glisse vers la marge, vers l’ellipse, l’évocation, la phrase, le regard fait mots, là où @pierrepaulpleau joue de l’écho, comme d’autres de la clarinette (normal : il est en soi l’écho de JeanYves Fréchette). De personnages saisis par la pose il a fait des personnages saisis dans la prose. Le temps de tourner la page, il y aura des personnages et des ellipses, et il y aura vous.