Nomographie poétique

De
Publié par

Les recherches théoriques de la physique quantique interrogent sur la capacité de l’esprit humain à concevoir la réalité physique, forcément indépendante de lui. Désormais se pose la question du rôle de la gravité dans la flèche du temps et l’entropie. Historiquement, la poésie révèle et transmet les rythmes des interrogations de l’esprit humain sur la nature de l’homme, les contradictions de son existence, sa place de responsabilité dans la nature. La poésie révèle et amplifie les termes dialectiques de la relation de l’homme aux hommes, et des humains à leur environnement biologique et physique.

Tandis que le verbicruciste cherche la clé des mots emboîtant les idées, pourquoi pas des abaques structurant la relation de pensée poétique au passé-futur, ou mieux, des abaques du futur.


Publié le : mercredi 20 avril 2016
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782334131049
Nombre de pages : 84
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-334-13102-5

 

© Edilivre, 2016

Du même auteur

Du même auteur :

. Topomatique poétique, Le Luy de France, 2001.

. Topomatique quantique, Le Luy de France, 2002.

. Topomatique polysémique, Le Luy de France, 2007.

. Puissante usure du temps, Éditions Les Poètes Français, 2010.

. Poïétique de l’échelle et du verbe, Éditions La Nouvelle Pléiade, 2012.

. Anamnèse, Éditions Librairie-Galerie Racine, 2014.

 

 

Livres thématiques

. C.

Bardinet, Structures et localisation de la population des principales villes portuaires d’Algérie en 1966 : la population urbaine d’Annaba. 346 pp., doctorat de IIIe cycle, 1973, Paris (diffusion CNRS Maison des Sc. de l’Homme).

. C.

Bardinet & J.-M. Monget – Lanchad, télédétection et géographie appliquée en zone sahélienne du Tchad. Préface F. Verger, Coll. ENSJF 12, 1980, Paris, éditions Rue d’Ulm.

. C.

Bardinet, G. Gabert, J.-M. Monget, Yu Zheng – Methodology for multisatellite thematic Mapping. CODATA62, 1-86, Pergamon Press, 1986, Oxford (U.K.).

. C.

Bardinet, G. Gabert, J.-M. Monget, Yu Zheng –Application of multisatellite data to thematic Mapping. Geologisches Jahrbuch, 3-74, Reihe B, H.67, 1988, Hannover (D).

. J.

Lavreau & C. Bardinet (eds.) –The UNESCO/GARS Program in Africa,Image analysis, geological controland radiometric survey of Landsat TM data in Tanzania, Annales SérieSc.Géol.96, 1-190, 1988, Ed. MRAC, Tervuren (B).

. C.

Bardinet, Télédétection, environnement et urbanisation : de l’image globale aux objets géographiques, applications à l’impact de l’urbanisation sur les paysages en Afrique et en Chine.Doctorat d’État 1987, Paris, 1990.

. C.

Bardinet & J.-J. Royer (eds.) –Geosciences and water resources : environmental data modeling.CODATA series, Springer 1997.

. C.

Bardinet & al. – Saint-Verain-en Puisaye : patrimoine historique en Nivernais. Préface H. de Grandpré. Édition Ass. Amis de la Cité féodale de Saint-Verain, 2001.

Prologue

Pourquoi pas des abaques structurant la pensée poétique

ou MIEUX des ABAQUES du FUTUR probable

équivalent poétique de l’incertitude quantique,

moment cinétique de la vacuité dans l’entropie permettant la mesure du désordre.

Les recherches théoriques développées par la physique quantique interrogent sur la capacité de l’esprit humain à concevoir la réalité physique, forcément indépendante de lui. La découverte du Boson de Higgs, quanton d’existence éphémère, explique comment les particules ont acquis une masse dans les secondes entourant les débuts de notre Univers. On sait désormais qu’il n’y a pas de vide, que les particules acquièrent une masse par interaction avec le champ produit par le boson de Higgs, particule neutre, très instable, plus massive qu’un noyau d’or. Désormais se pose la question du rôle de la gravité dans la flèche du temps et l’entropie.

Historiquement, la poésie révèle et transmet les rythmes des interrogations de l’esprit humain sur la nature de l’homme, les contradictions de son existence, sa place de responsabilité dans la nature. La poésie révèle et amplifie les termes dialectiques de la relation de l’homme aux hommes, et des humains à leur environnement biologique et physique.

 

 

À Omar Khayyâm (Nishápúr1048-1131), poète, mathématicien et philosophe, pour Rubaiyat

« Le bien et le mal, enracinés dans l’essence de l’homme,

La joie et la tristesse, apanages du destin,

Ne les impute pas...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant