OC

De
Publié par

Formelle, révélatrice, d'une rigueur éclatante, le travail du poète chilien Juan Cristobal Romero est mieux compris si on le considère comme une oeuvre exceptionnelle de fusion entre l'écriture traditionnelle et moderne. Son but est de vivifier la texture et le rythme du poème en faisant très attention aux phonèmes, accents, et rimes de chaque vers. Ses sujets de prédilection sont, entre autres, les voyages, l'écriture elle même, et l'amour.
Publié le : mercredi 4 mai 2016
Lecture(s) : 0
Tags :
EAN13 : 9782140010286
Nombre de pages : 124
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
de l’Académie (2013), Prix de la Mairie de Santiago (2009), etc. Il înit son Master
OC
Juan Cristóbal Romero
OC
Accent tonique
OC
« Accent tonique » Collection dirigée par Nicole Barrière « Accent tonique » est une collection destinée à intensifier et donner force au ton des poètes pour les inscrire dans l’histoire. Dernières parutions BINOME BONNI Rosemay Nivar CHÂTEAU ROUGE Armando del Romero UN TOUT AUTRE VERSANT Jacques Herman et Maria Zaki ANA-CHRONIQUES DE LA NUIT ET DU JOUR NOUVELLES Françoise Cohen L’EMBUSCADE Behare Reshat Sahitaj MESSAGES PORTÉS PAR LA FUMÉE Sharif Al-Shafiey TENIR LA TRAINEE D’UN ASTRE Fouad Chardoudi LE GRIOT DES TEMPS MODERNES Daouda Mbouobouo JOURNAL DE LA PIE Rodolfo Häsler
Juan Cristóbal RomeroOC Traduit par Patricio García et Emilie Grosset
© L’HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08978-2 EAN : 9782343089782
OC
Espagnol/Français
ARTEDEMAREAR
Y no será ésta nunca la ocasión para exponer mis subjetividades como esclavas traídas de las Indias; mejor callar si abundan los pretextos y lo que impera es un feroz bostezo como el foso en que acaba la resaca. Tranquilo, corazón, no te impacientes, toda tu angustia es sin razón ni causa: a cada cual se le ha asignado un tiempo, y en esto no pretendas ver un mérito sino la más trivial fatalidad. Guardaré mi silencio para ti; para el resto, me sumaré al bullicio. Carente de la mínima cadencia recitaré una pila de lamentos y harán como que oyen mis sermones encendidos de un falso misticismo. He consultado los antiguos índices: listas de rimas, guías de gramática; nada ha sobrevivido a la dicción traposa de la década novísima. Tampoco aportó el censo de los jefes: voces solas, maestros sin escuela, agotaron en sí sus manifiestos. Se hacen recomendables otros métodos para pintar el gesto contrahecho que demanda la urgencia de estos días. La lluvia se ha filtrado por las grietas y, en medio del derroche de los años, socavó incluso al genio inagotable.
8
L’ART DES VERTIGES
Et celle-ci ne sera jamais l’occasion d’exposer mes subjectivités comme des esclaves apportées des Indes ; il vaut mieux se taire si les prétextes abondent et ce qui domine est un bâillement féroce comme le fossé où s’achève la gueule de bois Tranquille, mon cœur, ne sois pas impatient, toute ton angoisse est sans raison ni cause : chacun s’est vu attribuer un temps, et dans ceci ne cherche pas à voir de mérite mais la plus triviale fatalité. Je garderai mon silence pour toi ; pour le reste, je serai dans la foule. Sans aucune cadence je déclamerai un tas de plaintes et ils feront semblant d’entendre mes sermons allumés d’un faux mysticisme. J’ai consulté les anciens codex : listes de rimes, guides de grammaires ; rien n’a survécu à la diction cassée de la dernière décennie. Le recensement des chefs n’a rien donné : des voix seules, maitres sans école, ont épuisé en soi leurs manifestes. D’autres méthodes deviennent conseillées pour peindre le geste contrefait qui demande l’urgence de ces jours. La pluie s’est infiltrée par les fentes et, dans le gaspillage des années, a sapé même le génie inépuisable.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.