Occident, enlève ta burqua !

De
Publié par

Occident maître du monde. Chef d'orchestre sur la scène planétaire. Souvent, principal et seul acteur de l'histoire des peuples, il a façonné à sa convenance et à son profit l'organisation, la structuration des cinq continents. Qui est-il vraiment cet occident ? L'heure de sa découverte n'est-elle pas venue ? Faut-il alors qu'il enlève sa burqua pour nous livrer tout son visage et nous permettre de l'embrasser sur les deux joues. Mission difficile pour la poésie.
Publié le : lundi 1 novembre 2010
Lecture(s) : 162
Tags :
EAN13 : 9782296937055
Nombre de pages : 109
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Occident, enlève ta burqa !
DU MEME AUTEUR Il pleure dans mon pays, Roman, Editions Désormeaux, Fort-de-France, 1980 Cicatrices,Poésies, Editions Caribéennes – Présence du Livre Caribéen, Paris, 1985 Guadeloupe : le mouvement communiste et ses députés sous la IVe République, Essai, L’Harmattan, Paris, 1986 Aurore,Roman, L’Harmattan, Paris, 1987 La Guadeloupe et son Indianité, Essai, Editions Caribéennes, Paris 1987 Les DOM TOM : enjeu géopolitique, économique et stratégique,Etude, l’Harmattan Paris, 1988 Un danger pour les DOM : L’intégration au marché unique européen de 1992,L’Harmattan, Paris, 1988 Des champs de canne à sucre à l’Assemblée nationalePoésies, L’Harmattan, Paris, 1993 Aimé Césaire, député à l’Assemblée nationale 1945-1993, L’Harmattan, Paris, 1993 Chacha et Sosso, Roman L’Harmattan, Paris, 1994 Faune, Flore, espèces rares du Palais Bourbon, Poésies Collection Club des Poètes, Paris, 1994 L’Outre-Mer sous la présidence de François Mitterrand, L’Harmattan, Paris 1996 Inventer l’emploi en Outre-Mer,L’Harmattan, Paris, 1997 Métisse Fille, Poésies, Ibis Rouge Editions, 2001 Les députés de l’Inde française à l’Assemblée nationale sous la IVe République,l’Harmattan, Paris,2003 A la recherche de l’Inde perdue,Poésies, L’Harmattan, Paris 2004 Des iles, baisers de Dieu à la terre, Poésies, L’Harmattan, Paris 2005 Le message des fleurs des Antilles Une fleur…un poème, Coproduit avec Magguy CHAULET, Editions Duo Presse, 2007. Signification des noms indiens de Guadeloupe,Coproduit avec Appassamy MURUGAIYAN, L’Harmattan, Paris 2009. Mon cheminPoésies, l’Harmattan, Paris 2009 Aux arbres les enfants, Poésies, Editions Le Manuscrit, Paris 2010
Ernest Moutoussamy Occident, enlève ta burqa !
L’HARMATTAN
© L'HAR M ATTAN, 2010 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-13216-0 EAN : 9782296132160
ENFANT DE TOUS LES CHEMINS
Occident ! « Nos ancêtres, les Gaulois … » Répétais-je à tue-tête sous les cocotiers Non ! Tonnerre de Dieu ! Pas seulement les Gaulois Mais aussi les Amérindiens Les Africains Les Indiens Je suis enfant de tout ce monde Tout ce monde est à moi Tout ce monde est en moi Mon identité gardienne de cette vérité Veille sur moi dans les sillons Fruit des siècles et des traversées Splendide goutte de rosée du matin des hommes délivrés de l’oppression, de la peur, de la haine Elle hurle pour la mémoire, pour la dignité Appelle les chemins qui fuient dans la folie Dénonce le baptême du mensonge Qui façonne corps et âme dans ton moule pour bien te servir Brise l’étau de ton éducation falsifiée
Occident ! Tu arroses de lait les pavés de tes places et avenues Tonnerre de Dieu ! La terre n’a pas soif ! Ce sont mes frères et sœurs qui ont la gorge sèche Ils crèvent là-bas Poignardés par les rapaces Dévorés par la misère immuable
9
Occident ! Tu nourris bien tes chiens Aucun ne meurt de faim Tant mieux pour eux Tonnerre de Dieu ! Mes frères et sœurs n’ont pas leur chance Ils sont plus humains que nous ces heureux élus Leur marché ne connaît ni disette, ni récession Leur bien être est assuré Nos petites mains qui quémandent pour ne pas mourir tout de suite Nos regards qui supplient le ciel de jeter un œil sur nous Ne sont que mesquines fantaisies Devant l’attention divinisée que tu accordes à ton chien.
Occident ! Porté par mon sang mystique, j’ouvre mon corps sur tous tes horizons et sur mon chemin. Je suis moi-même, issu de moi-même Aucune croisade ne peut m’arracher à moi-même Je suis pétri par toutes les mains J’accepte mon devenir dans le respect des autres Mais on ne peut m’effacer devant l’autre Je ne veux pas être un fantôme Je ne veux pas être converti Je ne veux pas de sauveur Je suis de toutes les musiques Mon sang-mêlé c’est le mystère de ma sève Il ignore la peur, l’angoisse, la mort, Il est constitutif de mon être Il édifie ma vie libérée de toutes les craintes Il est ma lampe dans mes profondeurs Je suis un enfant riche en profondeurs
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.