Offrandes poétiques aux Mères

De
Publié par

Ce recueil de plus de 50 poèmes est un hymne aux Mères, à l'Amour et à la Nature. Notre mère est notre source de vie, d'amour et de bonheur. Nous sommes d'autant plus fier d'elle qu'elle a su nous transmettre toutes ses valeurs de son vivant. Ce livre est aussi un message pour la reconnaissance de cette douleur particulère face à la perte d'un être cher. Ce recueil a pour ambition de charrier les mots pour panser les maux, se transformant ainsi en espérance de vie.
Publié le : mercredi 4 novembre 2015
Lecture(s) : 31
Tags :
EAN13 : 9782336395531
Nombre de pages : 96
Prix de location à la page : 0,0071€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
une mère et sa fille.
DieudonnéMBENA
Offrandes poétiques aux Mères
Poésie
Offrandes poétiques aux Mères
Préface d’AndréMarie Ntsobé
Lettres camerounaises
Offrandes poétiques aux Mères
Lettres camerounaises Collection dirigée par Gérard-Marie MessinaLa collectionLettres camerounaises présente l’avantage du positionnement international d’une parole autochtone camerounaise miraculeusement entendue de tous, par le moyen d’un dialogue dynamique entre la culture regardante – celle du Nord – et la culture regardée – celle du Sud, qui devient de plus en plus regardante. Pour une meilleure perception et une gestion plus efficace des richesses culturelles du terroir véhiculées dans un rendu littéraire propre, la collectionLettres camerounaises s’intéresse particulièrement à tout ce qui relève des œuvres de l’esprit en matière de littérature. Il s’agit de la fiction littéraire dans ses multiples formes : poésie, roman, théâtre, nouvelles, etc. Parce que la littérature se veut le reflet de l’identité des peuples, elle alimente la conception de la vision stratégique. Déjà parus André LAM, Les étoiles voilées du Sahel, 2015. Désiré MBEKE,Le ventre de mon village, 2015. Grégoire NGUÉDI,Les ombres oppressantes, 2015. Careen PILO,Les vagues tumultueuses de l’amour, 2015. Rodrigue Péguy TAKOU NDIE,Le fardeau de nos pères, 2015. P. K NKAMANYANG Lola,Rustles on Naked Trees, 2015. Gatchou NJAMEN,La goutte de trop. Les mésaventures de Selbiaf, 2015. Robert-Marie JOHLIO y Pedro VIÑUALES,El Esqueleto de un Gigante, 2015. Paul Emmanuel BASSAMA OUM,Un homme et ses deux femmes, 2015. P. K. NKAMANYANG Lola,Rustles on Naked Trees, 2015. André MVESSO, Lucie ou le retour au pays, 2015. Paul Vincent NLEPE MBAMA, Le fils de Hanna Ngale, 2015.
Dieudonné MBENA
Offrandes poétiques aux Mères
Poésie Préface de André-Marie Ntsobé
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07801-4 EAN : 9782343078014
DÉDICACE
À toi ma mère, Bika Jacqueline, affable, aimable et honorable : tu représentes pour moi le symbole de la bonté par excellence, la source de la tendresse et l’exemple de dévouement qui n’a jamais cessé de m’encourager et de prier pour moi. Tes prières et tes bénédictions m’ont été d’un grand secours pour mener à bien mes études et surmonter mon handicap. Aucune dédicace ne saurait être aussi éloquente par rapport à ce que tu mérites pour tous les sacrifices consentis depuis ma naissance, durant mon enfance et voire à l’âge adulte. Tu as fait plus qu’une mère puisse faire pour qu’un enfant suive le bon chemin de la vie et de la vérité. Je t’offre ce modeste travail en témoignage de mon profond amour, de mon inestimable reconnaissance et de mon éternel attachement. Puisse Dieu, le Tout Puissant, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux t’accorder un véritable cierge auprès de Lui. Merci pour Tout.
PRÉFACE
Offrandes poétiques aux Mères sont un recueil de 50 poèmes dédiés aux Mères, à l’Amour et la Vie. Quel bel hommage rendu à une mère ! On y trouve dans chaque poème toute la tendresse, la gratitude et l’amour qu’un fils puisse témoigner à sa mère et à l’Amour tout court. Vous n’avez qu’à parcourir d’un bout à l’autre, cher dégustateur, ce recueil de poésies, pour avoir un portrait fidèle de la mère universelle. L’auteur vit et respire par l’entremise de sa mère dans chacune de ses pages. Il nous offre un portrait précis, poignant et éloquent d’une mère. Il utilise les mots justes à leur juste place pour magnifier une maman qui fut tout pour lui. Peut-il avoir un acte supérieur à celui que pose Dieudonné MBENA ? L’auteur parle de sa mère, c’est une manière de célébrer toutes les mères du monde C’est un véritable et sublime culte à l'amour qui ne . prend pas de rides dans le cœur de notre vie. Chaque instant est immortel quand on l'apprécie avec grand bonheur. Il décore ce chemin de touches merveilleuses de couleurs où l'émotion est intense et belle.
Quel doux témoignage, quelle preuve d'amour que ces mots déposés sur chacune des feuilles de ce recueil, qui ont dû faire couler quelques larmes de... bonheur... La vie n'est pas toujours simple, les tristesses et la douleur ont leur part, mais l'amour est là qui fait qu’eux deux ensemble, continuent d'avancer sur ce chemin de la Vie…
Parlez d’une femme est déjà difficile, parlez d’une mère en étant soi-même mis au monde par une mère, est en soi une vraie gageure que l’auteur nous demande de relever afin d’introduire près du public ce recueil de poèmes dédiés aux mères et présenté sous le titre évocateur et éloquent d’poétiques aux« Offrandes
Mères». Les offrandes, oui ! Le mot est lâché quand on sait qu’offrir, donner, ce sont les mots qui jalonnent les pages de ce spicilège. Ce sont des actions qui font partie de la vie quotidienne. On reçoit et on donne, et on donne et on reçoit. Voilà une mère qui a fait offrande de sa vie à son fils. Elle s’est consacrée entièrement à lui tout au long de son passage terrestre. En retour qu’est-ce qu’on dit ? Merci ! C’est le petit mot que tout parent apprend à son fils, dès son plus jeune âge. Aussi voit-on que ce recueil de poèmes est une manière pour Dieudonné MBENA de remercier sa vénérable mère, lui qui a tant reçu d’elle. C’est une expression de reconnaissance envers celle qui a fait offrande de sa vie pour que sa progéniture réussisse dans la société. Comment ne pas partager l’entreprise de l’auteur ?
« La mort d’un proche est obstinément pénible à accepter.... Elle nous enlève une partie de nous… la vie devient soudainement maussade… les choses n’ont plus la raison d’être… les larmes coulent… puis on se pose mille questions… les souvenirs envahissent notre esprit… des jours, des mois, des années passent… et vous ne réalisez toujours pas que la disparition est réelle… Vous rêvez de la serrer dans vos bras… de lui parler, d’entendre sa voix… vous réalisez enfin combien cette personne était chère… et comptait dans votre vie...On apprend alors c’est quoi réellement la vie :… le soutien, l’écoute, le réconfort… et l’amour nous manquent et découvrons que c’est ce dont on a besoin le plus... Tenir bon est la clé… Certes il ne reste que beaucoup de regrets et de vide dans 1 nos cœurs »qui nous minent tout au long de notre existence. Surtout quand on sait ce qu’une mère peut faire pour son mioche à l’instar de Georges Washington qui évoquait avec passion l’image de sa mère :mère« Ma
1 La Mort d’un être cher, p. 13.
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.