//img.uscri.be/pth/4b65bc94f7c7fc66917488e7b28322810799064f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Parler

De
192 pages
C’est le texte de trois pièces – Répète, Coloc, Les Grands – commandées et créées par Fanny de Chaillé. Pour parler, donc, de plein de choses, comme tous les jours. Mais aussi, se parler à distance, transcrit, trahi. Être parlé.e.s, ventriloqué.e.s.
Voir plus Voir moins
couverture
 

C’est le texte de trois pièces – Répète, Coloc, Les Grands – commandées et créées par Fanny de Chaillé.

 

Pour parler, donc, de plein de choses, comme tous les jours.

 

Mais aussi, se parler à distance, transcrit, trahi. Être parlé.e.s, ventriloqué.e.s.

 

Pierre Alferi

 

 

Parler

 

Répète, Coloc, Les Grands

 

 

Théâtre

 

 

P.O.L

33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

 

À Fanny.

 

À Margot, Guillaume,

Grégoire et Christophe.

 

Scène 1

 

P arrive en retard, balbutiant.

 

F

commence pas

arrête !

c’est même pas la peine

tes raisons je les connais par cœur

laisse tomber O.K. ?

dis-moi plutôt

tu viens d’où ?

t’as fait quoi toute la journée ?

 

P

avant la répète ?

 

F

« avant la répète ? »

évidemment

c’est ça réfléchis

pas d’imprudence

surtout pas d’improvisation

alors ?

 

En gras : dit à l’unisson.

 

P

alors

lever sept heures

médicaments

lecture des nouvelles

café avec une goutte de lait froid

lampe lumière du jour dix mille lux vingt minutes pas plus

abdos cent cinquante

pompes cent vingt

douche

longue la douche

savonnage entre les orteils

séchage intégral parce que l’humidité profite aux germes

brossage de dents

rasage habillage et là

soudaine fatigue inexplicable

j’ai redormi une heure

 

F

tiens

je répète la question

tu as fait quoi

 

P

alors

donc

second lever neuf heures

cette fois il faisait jour

sur le toit d’en face il y avait un quatuor de corvidés

 

F

des corps vidés ?

 

P

mais non

deux corneilles et deux pies

qui s’observaient

comme elles sont monogames à vie je me suis demandé

si elles étaient tentées par l’échangisme

ensuite, donc

en gardant un œil à la fenêtre

je me suis attaqué aux tâches ménagères

 

F

passe

passe les tâches ménagères

 

P

tu es sûre ?

même l’anecdote pleine d’enseignement

sur le robot aspirateur

que je précède partout pour qu’il aille droit au but ?

mais non il s’est encore perdu

le voir hésiter c’est touchant

bon d’accord

ça nous mène à

donc onze heures et demie

quarante-cinq minutes de ukulélé

dans les conditions du direct

il s’agit pas de perdre la main

j’ai alors tenté une sortie

pour faire des courses

 

F

ah non pitié pas les courses

avançons s’il te plaît

tu as déjeuné seul ?

 

P

oui

non

avec la grue qui tournait au-dessus du chantier

avec le conducteur perché minuscule dans sa bulle

avec les passantes les plus belles

avec un ami mort

je ne suis jamais seul je ne m’ennuie jamais

au moment du café avec une goutte de lait froid

je me suis demandé si j’allais prendre

le bus ou le métro et là

soudaine fatigue inexplicable

j’ai fait une petite sieste

et j’ai fait un rêve mémorable

 

F

je t’arrête

pas le rêve pas aujourd’hui

pas le temps

 

P

c’est qu’il avait l’air si réel et logique cette fois

je me démenais comme un beau diable

bravant les éléments et les lois du marché

lancé dans je ne sais quelle entreprise téméraire

dont dépendait le salut de l’humanité

mais non fiasco

mon cheval refusait l’obstacle

on recommence

un vrai cauchemar

un coup de fil l’a fait fuir

de qui je ne sais pas car je ne réponds pas je rappelle

j’appelle le huit huit huit

mais non

pas de message un numéro caché

je me suis demandé pourquoi

 

F

dissipons ce mystère c’était moi

pour te réveiller figure-toi

comme hier

comme avant-hier

surprise

DU MÊME AUTEUR

 

chez le même éditeur

 

Les Allures naturelles, 1991.

Le Chemin familier du poisson combatif, 1992.

Kub Or (avec Suzanne Doppelt), 1994.

Fmn, 1994.

Sentimentale journée, 1997.

Le Cinéma des familles, 1999.

La Voie des airs, 2004.

Des enfants et des monstres, 2004.

Ça commence à Séoul (avec Jacques Julien), dvd, 2007.

Les Jumelles, 2009.

Après vous, 2010.

Kiwi, 2012.

Brefs, 2016.

 

chez d’autres éditeurs

 

Guillaume d’Ockham. Le Singulier, Minuit, 1989.

Chercher une phrase, Christian Bourgois, 1991.

Cinépoèmes et films parlants (dvd de dix courts métrages), Les Laboratoires d’Aubervilliers, 2003.

Intime, Argol, 2013.

Cette édition électronique du livre Parler de Pierre Alferi a été réalisée le 26 juin 2017 par les Éditions P.O.L.

Elle repose sur l’édition papier du même ouvrage (ISBN : 9782818043615)

Code Sodis : N90680 - ISBN : 9782818043622 - Numéro d’édition : 321334

 

 

 

Le format ePub a été préparé par Isako
www.isako.com
à partir de l’édition papier du même ouvrage.

 

Achevé d’imprimer en juin 2017
par Nouvelle Imprimerie Laballery

N° d’édition : 321333

Dépôt légal : juillet 2017

 

Imprimé en France