Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 10,88 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Publications similaires

Chiara Milo
Passion 68 Roman-poème
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-336-00469-3 EAN : 9782336004693
Passion 68
Chiara Milo
Passion 68
Roman-Poème
L’HarmaWtan
À Marc, libraire de la « Puce à l’Oreille », À mon amie Monique, si fort entrée dans l’âme des femmes enceintes,
Auprès desquels est venue, la première idée de ceci.
À Michel Gaugain… En adieu, pour continuer.
Première partie
– I –
l avait les arcades sourcilières naturellement tristes et I parfois coléreuses. Cela ne se remarquait tout d’abord pas. Mais dans le malheur, elles prenaient une place dis-proportionnée, ne permettant quasiment plus de voir ses yeux. Lorsqu’il était heureux, au contraire, son regard avait des reflets d’or et son front s’élevait au-dessus du visage, de toute sa hauteur. Sur les photos qui restent de cette année-là, on ne voit plus que ce qu’elle appelait, ses « bosses »… qui, pourtant, n’avaient rien des « cornes » d’un cocu ! Elle avait dix ans de moins que lui et attendait un second enfant. Peut-être parce que son corps restait immature, bien qu’elle eût plus de vingt ans, elle peinait à porter de si lourds fardeaux. Elle avait déjà perdu plusieurs bébés et son ventre lui semblait un lieu dangereusement imprévisi-ble, pouvant délivrer aussi bien la mort que la vie. Les médecins estimèrent alors que, pour mener à bien ce désir d’un second enfant, il fallait sceller l’utérus.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin