Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 7,45 €

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Publications similaires

2
Titre
Pause poèmes
3
Titre Genny Krebs
Pause poèmes
Monde et chimères
Poésie
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-9748-8 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748197488 (livre imprimé) ISBN : 2-7481-9749-6 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748197495 (livre numérique)
6
Voici une pause poésie pour vous charmer, vous détendre dans ce monde qui tourne trop vite. Laissez-vous envahir par cette symphonie de mots, une caresse pour l’esprit. Découvrez ces petits clins d’œil adressés à Verlaine, Baudelaire, Apollinaire, Rimbaud pour avoir sublimé la beauté. Les cent huit poèmes réunis ici témoignent de sentiments mélangés, bonheur, tristesse, colère, angoisse ou dépit sur la vie, l’amour, les rêves, les chimères. Les sujets abordés sont éclectiques, l’Art, l’eau, les jeux vidéo, le tai-chi-chuan, les prisonniers, la solitude dans « Décor d’Opale » et « Jardin de banlieue » ; le sida dans « Libellule » ; l’Afrique dans « Pirogue ». Des vers quelquefois un brin érotique, toujours en termes élégants sur le désir « Câlin » le plaisir « Volupté » et tant d’autres… Mon imaginaire volatile voyage dans le temps, le réel et le virtuel. Très positive, je lis la vie à double sens. Ainsi, pour moi, une porte qui se ferme peut être un cadeau !
Je remercie mes amis, mon copain, ils m’ont inspirée, encouragée. Je leur dédie cette pause poèmes. Je la dédie aussi à ma fille Alexandra, À ma sœur Françoise, À mon amie Eugénie.
8
Art
AH LAMOUR!HOMMAGE À VERLAINE
«Mon cœur a de la peine, Il se souvient des jours anciens et il pleure », Il s’en va « Deçà, delà, Pareil à la Feuille morte ». Quand il aspire à chanter à rire, À te dire et te crier, Qu’il bat toujours pour toi, Que tu lui manques au-delà de tout ! Mais, ma raison l’emporte et m’en retient Avec tout ce que je sais, tout ce que j’ai lu ! Et la nuit, vois-tu, Je fais ce rêve « étrange et pénétrant. » D’un homme connu «qui m’aime et me comprend». Il n’a pas le regard éteint d’une statue, Et sa voix chère ne s’est pas tue !
9
Pause poèmes
ART
Au détour de ton âme, Il y a ton regard. C’est un monde à part, Un rempart, une flamme, Que l’on ne croise nulle part. Il n’y a pas de larmes, Il n’y a pas de rires, Rien que l’on acclame, Mais il y a de l’art. Il est pur, il fascine, Il éclate de toute part. Il est un phare Où se jettent les lames !
10