Petite Suite

De
Publié par

Vassily Kandinsky découvrit, lors d’un concert donné à Münich en 1911, les Trois pièces pour piano op.11 de Schönberg, composées deux ans plus tôt. Il en fut si bouleversé et émerveillé qu’il peignit, paraît-il en deux jours, Impression III (concert). C’est une pareille émotion qui est à l’origine de cette nouvelle poétique d’Isabelle Darioly.


Publié le : lundi 24 février 2014
Lecture(s) : 5
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332647580
Nombre de pages : 26
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Couverture

Cover

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-64756-6

 

© Edilivre, 2014

 

 

Le lecteur est invité,

pour les (re)découvrir,

à pianoter

sur son clavier informatique

le nom des morceaux de musique

et de leurs interprètes

suggérés en italique.

Prélude

Sybil Eudes,

pourquoi Sybil Eudes ?

Parce que ça commence comme une

exclamation conditionnelle

et que ça se termine en queue de sirène.

De toute façon, comprendra qui pourra.

Sybil Eudes est une amoureuse,

une amoureuse immobile ;

c’est son état d’être,

sa qualité et son défaut.

Sybil Eudes est un cerveau bouilleur

monté sur un cœur toujours prêt à exploser.

Entre les deux et au-dessous,

plus rien :

pas de corps, pas de nerf moteur,

pas d’incarnation, pas de connexion.

Tout a l’air de fonctionner,

mais rien ne fonctionne.

Et pourtant, en elle,

des désirs se bousculent

qui n’arrivent pas à leurs fins.

Sybil Eudes est une paraplégique

déguisée en femme qui marche.

Des hommes la foudroient.

Et ces hommes sont

des musiciens

découverts un soir de concert,

de n’importe quelle sorte de concert.

Il arrive aussi

qu’elle trébuche...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.