Planches

De
Publié par

'des signes insistent'
Publié le : jeudi 2 juin 2016
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782846824156
Nombre de pages : 96
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
des signes insistent
Rémi Froger
planches
P.O.L e 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6
I
1
il ouvre sur un mouvement photographique, la main sur le déclencheur est une main différente, les mots distancent l’image dans la phrase. Le monde se fissure de plus en plus, d’autres données surgissent, des tissus jaunes et mauves dans le coin, le tissu noir plie l’origine. Il l’ouvre. Des yeux se dressent pour aller derrière les autres yeux. La montagne est trop loin derrière la nuque. Proposer le lac. Il a déjà vécu dans la forme d’un bateau, chaise et table, le promontoire, la presqu’île avec la main poussée, trois doigts, les tempes, le front, et la phrase se répand en brouillard, en bleu. Je suis un autre paragraphe ou bien cet homme, un train, ou rien
2
la surface blanche du comptoir se déplacera quand il sera parti. La montre s’est perdue mercredi soir, je dis une phrase très brève, et trouée, si tu arrives en plein mois de décembre le restant des jours sera accroché à son cou. Je mets une empreinte sur la porte, j’ouvre la porte, c’est juste, je vais regarder les trains de Shakespeare. Le croquis fut tressé, ou bien l’arrivée en gare, premier mouvement. Le bleu émet un geste, il distribue les vibrations, il entend le bruit devant la femme qui rêve en morceaux de papier, le bleu trie les cordes. Et bien sûr qu’il aime les plantes, les oiseaux en passant, le nom est arrêté, le pourtour et rien, si tu savais ce qui est visible d’ici, tentures et comment
3
le système de redressement, le portrait des chutes souligné au charbon noir. En parler ne ressemble pas à. Je comprends s’en écarter. L’épaule ne franchit ni l’un ni l’autre tube, le modèle vous a pris ce jour et le suivant un dessin après l’autre. La fenêtre sur le jardin donne le temps à faire. La frontière ou lisière ou mouvement impossible, un tour, un demi-tour, que l’on soit inconnus l’un à l’autre, les hommes vous les verrez la bouche pleine réciter, la terre, et parler des cales, des soutes sans verbe pour répondre. Restez près de la grille, d’un geste c’est reçu, un geste des lèvres, jusqu’à la luxation du point mécanique
4
lethéâtre pour les enfants, la rue est juste posée autrement. Il déménage d’une grande place à travers la fenêtre ou d’une plage jusqu’à ce que le visage multiplie le débordement et le ciel. La première ligne secoue les maisons des spectateurs. Il tente des phrases, la phrase tourne-toi où ils pourront disparaître. Il écrivait, il croyait voir, il lui dessinait avec de l’encre ordinaire de la vie dans la vie, l’enroulement de la main tenant une branche. Il parlait du bras étendu, de la beauté, ce qui vous fut accordé tendu sur les écrans. Il écrit douleur ou douceur en fragments de pétale ou d’apprendre, c’est la femme ainsi l’écrire sans l’éclairage
DU MÊME AUTEUR
chez le même éditeur chutes, essais, trafics, 2003 des prises de vues, 2008 regarde ça, 2011 chez d’autres éditeurs Rémi Froger, peintures et revêtement, Carte blanche, 1999 Échelles, Tarabuste, 2000 Transferts, Tarabuste, 2008 Routes, repérages, publie.net, 2008 lignes de dérivation, éditions de l’Attente, 2009 Reliefs, Ink, 2011 Quelque chose de lisible, Contre-mur, 2013 Passager : 12 proses vers Antonioni, D-Fiction, 2015
P.O.L e 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 www.pol-editeur.com © P.O.L éditeur, 2016 © P.O.L éditeur, 2016 pour la version numérique
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant