Plus mille fois que nul or terrien

De
Publié par

Découvrez le poème "Plus mille fois que nul or terrien" écrit par Pierre de RONSARD (1524-1585). "Plus mille fois que nul or terrien" de de RONSARD est un poème classique extrait du recueil Premier livre des Amours. Vous pouvez le télécharger et l’imprimer au format PDF grâce à YouScribe.
En téléchargeant le PDF du poème de de RONSARD, vous pourrez faire une analyse détaillée ou bien vous évader grâce au vers de "Plus mille fois que nul or terrien".
Publié le : lundi 30 juin 2014
Lecture(s) : 12
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Plus mille fois que nul or terrien

Plus mille fois que nul or terrien,
J'aime ce front où mon tyran se joue
Et le vermeil de cette belle joue,
Qui fait honteux le pourpre Tyrien.

Toutes beautés à mes yeux ne sont rien,
Au prix du sein qui lentement secoue
Son gorgerin, sous qui doucement noue
Un petit flot que Vénus dirait sien.

Ne plus, ne moins, que Jupiter est aise,
Quand de son chant une Muse l'apaise,
Ainsi je suis de ses chansons épris,

Lorsqu'à son luth ses doigts elle embesogne,
Et qu'elle dit le branle de Bourgogne,
Qu'elle disait, le jour que je fus pris.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.