Poèmes en seul majeur

De
Publié par

"Dans l'appel le départ", a dit Rilke; "Je... un autre", a dit Rimbaud. Ce recueil est l'écho lointain de ces deux formules paradoxales. Comme un cheminement vers soi, un soi ("Je" et lieu natal) lui-même mobile. Comme un retour (presque) impossible en vertu de quoii le poème est ce chemin vers/entre... ; le poète, ce demeurant qui "habite en nomade".
Publié le : mercredi 10 juin 2015
Lecture(s) : 25
Tags :
EAN13 : 9782336384252
Nombre de pages : 106
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

644
Abdelghani FennanePoèmes
en seul majeur
« Dans l’appel le départ », a dit Rilke ; « Je... un autre », a dit
Rimbaud. Ce recueil est l’écho lointain de ces deux formules
paradoxales. Comme un cheminement vers soi, un soi (« Je » Poèmes
et lieu natal) lui-même mobile. Comme un retour (presque)
impossible en vertu de quoi le poème est ce chemin vers/ en seul majeur
entre… ; le poète ce demeurant qui « habite en nomade ».
Abdelghani Fennane est écrivain chercheur du Maroc. Docteur
en littérature française et comparée, il enseigne à l’Université
Cadi Ayyad, à Marrakech, sa ville natale. Il est l’auteur de
deux recueils de poèmes, Je ne mourrai pas avant le printemps,
Paris, Éditions L’Harmattan, 2012 et Demeure, Marrakech,
Poème et photographies, Marrakech, Imprimerie Wataniya,
2014. Il est co-auteur de Penser le corps au Maghreb, Paris,
Éditions Karthala, 2012, Abdelkébir Khatibi, intersigne,
Expressions maghrébines, Vol. 12, n° 1, 2013, Mohamed
Loakira. Traversée de l’œuvre, Éditions Marsam, 2014 et Une
histoire de la photographie marocaine, à paraître.
644
ISBN : 978-2-343-06384-3
12 e
Poètes des cinq continents
abdelghani Fennane
Poèmes en seul majeur
Poètes des cinq continents







Poèmes en seul majeur
Poètes des cinq continents
En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005.
La collection est actuellement dirigée par
Philippe Tancelin

La collection Poètes des cinq continents non seulement révèle les voix
prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes
qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection
dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du
traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de
titres par an.


Déjà parus

643 – Hassan MAKAREMI, Reza AFCHAR NADÉRI, Ce jardin, tu
en es l’air, 2015.
642 – Vân HOA, Poèmes de la dynastie des Tang, 2015.
641 – Zoé LAGRANGE, Un jour à l’endroit un jour à l’envers, 2015.
640 – Behçet NECATİGİL, L’image de l’univers, 2015.
639 – Maud Wirz Julien Pelette, Point-Virgule, 2015
638 – William SOUNY, Mayotte suicide, 2015
637 – Denis DAMBRE, Solitude et vibrations, 2015.
636 – Pierre GOLDIN, De la vie approximative, 2015.
635 – Serpilekin Adeline TERLEMEZ, Ames du cosmos, 2015.
634 – Catherine BOUDET, Journal du Gardien des Horizons, 2015.
633 – Natacha LAFOND, Sur les rives d’argile, 2014.
632 – Christine CADIOT, Les seuils du temps, 2014.
631 – Lajos NYÉKI, Ruptures - Elválasztás, 2014.
630 – Marie-Clémence ADOM, Anthologie de la poésie ivoirienne
tome 3, 2014.
629 – Marie-Clémence ADOM, Anthologie de la poésie ivoirienne
tome 2, 2014.
628 – Marie-Clémence ADOM, Anthologie de la poésie ivoirienne
tome 1, 2014.
627 – André LO RÉ, Premiers pas au pays des haïkus, 2014.
626 – Ioana GRUIA, Le soleil sur le fruit, 2014
625 – Jean-Pierre BIGEAULT, 100 poèmes donnés au vent. Suite de
poèmes, 2014
624 – Yves Patrick AUGUSTIN, D’ici et nulle part, 2014.
623 – Patrick WILLIAMSON, Tiens ta langue. Hold Your Tongue
(bilingue français-anglais), 2014.
622 – Michel JAMET, Partage son royaume !, 2014.
Abdelghani FENNANE









POEMES EN SEUL MAJEUR
















L’Harmattan


Du même auteur
Je ne mourrai pas avant le printemps, Éditions L’Harmattan,
coll. « Poètes des cinq continents », 2012

Penser le corps au Maghreb, (Mounia Lachheb, sous
direction), Éditions Karthala, 2012

Abdelkébir Khatibi, Intersignes, Expressions maghrébines,
vol. 1, été 2013

La clairière du chant (Demeure, Marrakech), Poème,
Imprimerie Elwataniya, 2014

Mohamed Loakira, Traversée de l'œuvre, Éditions Marsam,
2014 (collectif)

Une histoire de la photographie marocaine, à paraître
(collectif)





















A Nadia

























… toi toujours avec moi et toujours seul.

Octavio Paz














Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.