Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 9,75 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Publications similaires

Retour aux sources

de bookless-editions

Deux fois Une

de harmattan

PORTE-TOI BIE?
LA VIE
Documents et réalisation : Association des Amis de Louis Amade 8, place du Panthéon – 75005 Paris
*
Remerciements à Georges Amade
Louis Amade va devenir en quelques semaines le plus chanté des auteurs. Aussi, sa biographie pour les textes de chansons s’identifiera désormais à celle deGilbert Bécaud.
En novembre 1955, il est de retour à Paris comme directeur adjoint au cabinet du préfet de police. En mai 1956, il signe les lyrics du film de Marcel Carné,Le Pays d’où je viens, dont le rôle principal est tenu par GilbertBécaud. Janvier 1958 : création au cinéma L’Empire à Paris de la version française deCinerama Holidaydont LouisAmade écrit le texte.
Novembre 1958 : nomination au titre de préfet et conseiller technique auprès du préfet de police de Paris, poste qu’il occupera jusqu’à sa mort.
En janvier 1960, l’Académie du Disque décerne son Premier Prix à l’interprétation desMarchés de ProvenceetIl fait des bonds par les Djinns. La cantate de NoëlL’Enfant à l’Étoile(musique de GilbertBécaud sur un texte de LouisAmade) est filmée en l’église Saint-Germain l’Auxerrois à Paris par la télévision française pour l’émission de 24 décembre 1960.
Le 25 octobre 1962, à Paris, au Théâtre des Champs-Élysées, création deL’Opéra d’Aran(lire « Arane »). Cette œuvre de Gilbert Bécaud connaîtra alors 48 représentations. Elle sera ensuite jouée dans diverses villes de France, créée au Canada en août 1965, en Belgique en octobre 1966, puis enAllemagne, au Luxembourg, en Roumanie, en Pologne et en Autriche.
En 1964, son interprétation deT’es venu de loinvaut à Gilbert Bécaud, pour la quatrième fois, le Grand Prix du Disque (Grand Prix Francis Carco de la meilleure chanson de l’année).
Le 25 décembre 1973, les textes lyriques dits par LouisAmade pour la radio à RTL se superposent à la diffusion de la messe de minuit télévisée en mondovision. Cette nuit de Noël comprenait notamment la veillée dans une grange à Crans-sur-Sierre, la reprise deL’Enfant à l’Étoile, sur les images du Cloître d’Arles, la messe de minuit,
6
partiellement composée et interprétée par Gilbert Bécaud dans la petite église valaisanne d’Icône.
23 avril 1974 : création en l’église Saint-Roch à Paris du spectacle La Plus Belle Histoire, mystère moderne sur une musique de Georges Auric et Gilbert Sigrist. Parmi les interprètes, on remarque Yves Duteil. Gilbert Bécaud assure la mise en scène avec projection de diapositives de compositions religieuses du peintre Guy Cambier. Le chemin de Croix est commenté dans le style d’un reportage par Léon Zitrone.
Janvier 1985, dans les grands salons de l’hôtel de ville de Paris, Jacques Chirac remet à LouisAmade le PrixAlfred de Vigny. Le 18 février de la même année, Louis Amade est l’invité de Jean-Charles Aschero dans son émissionLes Choses de la nuiten direct sur France Inter. Le poète passera régulièrement dans cette émission. La dernière sera programmée quatre mois avant sa disparition.
Le 22 avril 1985, Louis Amade vient inaugurer l’exposition Un poète parmi nous, que la bibliothèque interuniversitaire Sainte-Geneviève à Paris lui consacre (du 22 avril au 2 juin).
Le soir du dimanche 4 octobre 1992, le poète rejoint son étoile. Il repose dans le petit cimetière d’Ille-sur-Têt dans le caveau familial où ses amis viennent lui apporter une brassée de mimosas qu’il aimait tant.
Plusieurs fois lauréat de l’Académie française pour ses poèmes, ses chansons ou pour l’ensemble de son œuvre, Louis Amade est commandeur de la Légion d’honneur à titre militaire, commandeur de l’Ordre national du Mérite, titulaire de la médaille de la Résistance, de la Croixdu combattant volontaire et de très nombreuses autres décorations françaises ou étrangères.
7
Du même auteur Tempête étoilée, poèmes, éd.Arthaud, 1942. La Ferme aux genêts, roman, éd. Le Hublot, 1945. L’Escale avant le jour, roman, éd. Chantal, 1946. Vingt ans… bonnes vacances !, éd. Chantal, 1946. Fontargente, roman, éd. Ferenczi, 1948. Le Diable se noie le vendredi, poèmes, éd. Lachèvre, 1949. Passez votre chemin, roman, éd. Ferenczi, 1951, réédité en 1992 par Vision du Temps. Le Père Goël des wagons-lits, poèmes, éd. Ferenczi, 1952. Pardonnez-leur…roman, éd. Ferenczi, 1953, réédité en 1991 par Art du Temps. Le Zodiaque, poèmes, lithographies de Peynet, ouvrage d’art, Éditions des Maîtres contemporains, 1979. Les Quatre Saisons, poèmes, éd. d’Art du Lutèce, 1980. Et ce sera ta passion de vivre, Amade raconte Bécaud, éd. Hachette-RTL, 1982. Les Vieux Métiers, Éditions des Maîtres contemporains, 1983. Fortunio, conte, ouvrage d’art illustré par J. Alfonsi, éd. Vision du Temps, 1992. Il faut me croire sur paroles, éd. Julliard, 1973. Vous nous chanterez bien quelque chose, éd. Julliard, 1976. Prends ton manteau d’étoiles, poèmes, éd. Galerie Le Sud, 2000. AuxEditions Seghers : Chef-lieu : la terre, poèmes, 1959. L’Éternité plus un jour, poèmes, 1966. Les Métairies lointaines, poèmes, 1969. Cent mille ans d’étoiles, poèmes, 1972. Les Elohim ou la quatrième dimension, poèmes, 1976. Rajuste ta couronne et pars Coquelicot, poèmes, 1979. L’Enfant sur l’épaule, poèmes, 1981. Moi je passais, poèmes, 1984. Les Chevaux blancs de Salamanque, poèmes, 1986. La Sagesse de porcelaine, poèmes, 1988. La Sainte Fragilité de l’arlequin, poèmes, 1990. On peut mourir pour un sourire, poèmes, 1991.
8
Les cinq minutes qui viennent Sont les plus merveilleuses de l’existence
Louis Amade
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin