Portes et fenêtres

De
Publié par

Voyagez en lisant le poème "Portes et fenêtres" écrit par Tristan CORBIERE et publié en 1873. Ce poète de France est né en 1845, mort en 1875. "Portes et fenêtres" de CORBIERE est un poème classique faisant partie du recueil Les Amours jaunes. Vous avez besoin de ce poème pour vos cours ou alors pour votre propre plaisir ? Alors découvrez-le sur cette page. Le téléchargement de ce poème est gratuit et vous pourrez aussi l’imprimer.
En téléchargeant le PDF du poème de CORBIERE, vous pourrez faire une fiche ou bien vous évader grâce au vers de "Portes et fenêtres".
Publié le : mercredi 1 janvier 1873
Lecture(s) : 4
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Portes et fenêtres

N'entends-tu pas ? - Sang et guitare ! -
Réponds !.. je damnerai plus fort.
Nulle ne m'a laissé, Barbare,
Aussi longtemps me crier mort !

Ni faire autant de purgatoire !...
Tu ne vois ni n'entends mes pas,
Ton oeil est clos, la nuit est noire :
Fais signe - Je ne verrai pas.

En enfer j'ai pavé ta rue.
Tous les damnés sont en émoi...
Trop incomparable Inconnue !
Si tu n'es pas là... préviens-moi !

A damner je n'ai plus d'alcades,
Je n'ai fait que me damner moi,
En serinant mes sérénades...
- Il ne reste à damner que Toi !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi