//img.uscri.be/pth/a64511d89240a5af32a5cc06442dc185fd37068d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI - PDF

sans DRM

Puzzles

De
50 pages
Puzzles est un recueil de poésie qui aborde les thèmes de la vie quotidienne comme l'amitié, l'amour, la famille, des influences de toutes sortes ainsi que d'autres univers. L'auteur vous laisse le soin de les parcourir au travers de chaque texte et de les découvrir au fur et à mesure des pages tournées et reçues.



Ce recueil fut écrit sur une période de dix ans de vie et de rencontres personnelles qui ont traversé et partagé la vie de l'auteur.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composér Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-414-02968-6

 

© Edilivre, 2017

Traumatisme

Comme un bateau qui coule dans la mer

Salée, débinée sur des joues rendues amères

Les vagues qui nous emportent au loin de tout ça

Comme ce prisonnier que l’on embarque là-bas

Son esprit prisonnier se mélange sans cesse

De ces accusations si horribles

Par ses gestes et ses traces imbibés de tristesse

Pris à la gorge par son passé si indescriptible

Que l’on affiche sur des poteaux d’imputation

Par sa blessure emmenée et nettoyée par le vent

Gravée à vie sur une plaque d’immatriculation

Fume une cigarette et s’évade dans le temps

Afin de remonter le temps en le passant

Dans des souvenirs d’enfance pour y retrouver des gens

Laissés qu’on aimerait emmener en toute sincérité

Dans ce fameux bateau qui a coulé sans rescapés

Qui manque à l’intérieur de nos cœurs serrés

De pleurs insuffisants pour mémorer leur fidélité

Qui nous ont liés pendant ces années vécues

En souvenir de tous ces disparus perdus

@uredes

TRAUMATISME « Fait à Angers en 1996 »

Hommage

II y a dix ans, on s’est rencontrés

A distance, des regards s’échangeaient

En silence, les voix se sont croisées

Grâce à l’aide d’un dossier

Et de lignes dans le cahier

J’ai mis à nu mon passé

En m’le rendant, un jour tu m’as dit

Un commentaire, je l’aurai bien mis

Plus la peine, je l’ai brûlé depuis

Je t’ai fait lire mes autres écrits

En pleine figure, tu les as pris

Comme une bombe à retardement

Qui se démine avec le temps

Pour une fois, quelqu’un me voyait

Malgré mes yeux handicapés

Sans crainte obscure d’être contaminé

Par cette maladie non demandée

Qui a frappé mon potentiel génétique

Et qui à l’époque défraya la chronique

Ce qui arrive quand on est différent

On se fait mettre de côté par les gens

Mais toi, tu as réagi autrement

Et je t’en remercie infiniment.

Il me semble, du moins avoir trouvé

Pourquoi tu as bien voulu m’aider

A cause de mon côté intérieur caché

Qui jusqu’à présent restait non divulgué

Si j’avais réfléchi au lieu de foncer

J’aurais su préserver cette complicité.

En déposant ces mots, des larmes ont coulé

Mais pas assez pour laver tant de regrets.

J’avais trop le nez dans la poudreuse

Pour sortir de ma vie amoureuse

J’ai quitté cette chute vertigineuse

Et lutté pour une vie plus heureuse

Car pour vouloir s’en sortir

Il faut savoir souffrir

Accepter de mourir

Afin de mieux repartir.

Avec le recul, aucun regret

C’est une délivrance de l’avoir fait

C’est ce qui a tout fait basculer

Dans ma...