//img.uscri.be/pth/8f407de0c03f04aba563f03a497e847fe2c27582
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Quand se fanent les regrets

De
103 pages
Chris Laure écrit régulièrement de la poésie depuis sa participation à un club de poésie très dynamique, en 1992. Plus récemment, sa fréquentation, sur internet, de forums de poésie a donné un nouvel essor et une stimulation presque quotidienne à son écriture. Libre, intime, sa poèsie flirte parfois avec l’auto-dérision. De temps à autre, désabusée, nostalgique, un brin humoristique, mais presque toujours tendre et sensuelle, elle reflète le plus souvent son humeur du jour. Dessinatrice et peintre, l’auteur a aimé marier ses poèmes à quelques dessins personnels, parfois remaniés par la magie numérique. Chris Laure a, en outre, publié deux romans.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Quand se fanent les regrets
Chris Laure
Quand se fanent les regrets





POESIE












Le Manuscrit
www.manuscrit.com












 Editions Le Manuscrit 2004
5bis, rue de l’Asile Popincourt
75011 Paris
Téléphone : 01 48 07 50 00
Télécopie : 01 48 07 50 10
www.manuscrit.com
contact@manuscrit.com

ISBN : 2-7481-3733-7 (fichier numérique)
IS-7481-3732-9 (livre imprimé)











Quand se fanent les regrets, quand le fil du
temps, incandescent, semble prêt à se rompre, quand
les fantômes nous tirent la révérence, alors,
frémissante, telle une aurore que l’on n’attendait plus,
éclot la poésie.




ACROSTICHE POUR UN CLAIR DE LUNE



Il y a toujours quelque part… le chant d’un grillon
Lorsque descend la nuit à l’ombre des

Yuccas, le soir, quand tout n’est que silence

A la tombée de la vie et que tu écoutes, émue,

Tes remords striduler à l’orée de tes songes grands
Ouverts au murmure de tes délires
Ultimes sortilèges de tes conjurations
Jugulées dans leur
Ombre que tu n’as pu briser,
Urne secrète de ta désespérance,
Rituelle mélopée de ta désillusion,
Sous tes cheveux de cendre,

Quand se fanent les regrets
Ultimes, quand meurent les chagrins
Et que brille la lune
La nuit sur les yuccas en fleurs
Que tu cueillais jadis,
Ulcérée dans ton songe vide,
Evanoui sous les rayons

Pâles d’un
Astre éteint
Ressuscité au firmament de
Ta plume


(1994)
9 Quand se fanent les regrets
AINSI SOIT JEU



Ainsi soit jeu
Ainsi soit Je
Combien de jeux, combien de détours
Pour aller à Je ?
Pour franchir l’océan qui va du jeu à Je...
Combien de déroutes, d’exils de moi-même
Combien de faux semblants,
Simili du bonheur,
D’échecs et de sanglots ?...
Combien de plaies pansées
Et d’oublis de mon Je ?...
Combien de joies aussi ?
D’écrits et de cris...
Ainsi fut Tu
Ainsi furent Nous,
Comme on aurait pu être heureux si !...
Plaisirs en dents de scie...
Si j’avais su
Si tu avais su
Si je n’avais pas tu le Je...
J’ai cherché le je dans le jeu
Et me suis prise au jeu
Le sort s’est joué du jeu
A déjoué le Je
Peut-être le destin...


(2003)
10