Quelqu'un sur la terre

De
Publié par

Joyce Serrière reprend la plume pour un nouveau voyage poétique

La vie n'est pas figée, elle palpite comme une libellule qui scintille au soleil. Ce second recueil c'est l'ultime adieu à un parent, un chagrin, des mouvements, de singuliers bonheurs. Ne voyez pas là une nostalgie ou mélancolie cachée, non simplement un chemin sinueux et raviné, des cailloux, des ornières, des fleurs multicolores qui poussent le long de la route. Quelqu'un sur la terre ce titre s'ouvre à des chimères, à des espoirs, à un ressourcement infini.

L'amour est une fontaine intarissable où l'on puise toujours l'eau la plus pure, inépuisable d'émotions, de sensibilité et de caresses, la gamme est étendue et tellement profonde. Les sentiments sont transcendés, ils sont un ciment fort, un terreau, une fondation pour reconstruire « pouvoir et vouloir » et poursuivre encore joyeusement cette existence colorée.

Un second recueil envoûtant et émouvant

EXTRAIT

Un instant de magie dans l’enfance solitaire
pour se construire un globe sans haine et sans remparts.
La caresse de la rose pour combler ce désert,
un dialogue muet avec un doux renard.

J’ai approuvé la bête en regardant ses yeux,
ils étaient clairs et purs comme un ruisseau d’été.
Le serpent ondulait dans le néant sableux,
j’avais tant de belles histoires à leur raconter.
Publié le : vendredi 27 mai 2016
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782759901333
Nombre de pages : 44
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Joyce Serrière reprend la plume pour un nouveau voyage poétique

La vie n'est pas figée, elle palpite comme une libellule qui scintille au soleil. Ce second recueil c'est l'ultime adieu à un parent, un chagrin, des mouvements, de singuliers bonheurs. Ne voyez pas là une nostalgie ou mélancolie cachée, non simplement un chemin sinueux et raviné, des cailloux, des ornières, des fleurs multicolores qui poussent le long de la route. Quelqu'un sur la terre ce titre s'ouvre à des chimères, à des espoirs, à un ressourcement infini.

L'amour est une fontaine intarissable où l'on puise toujours l'eau la plus pure, inépuisable d'émotions, de sensibilité et de caresses, la gamme est étendue et tellement profonde. Les sentiments sont transcendés, ils sont un ciment fort, un terreau, une fondation pour reconstruire « pouvoir et vouloir » et poursuivre encore joyeusement cette existence colorée.

Un second recueil envoûtant et émouvant

EXTRAIT

Un instant de magie dans l’enfance solitaire
pour se construire un globe sans haine et sans remparts.
La caresse de la rose pour combler ce désert,
un dialogue muet avec un doux renard.

J’ai approuvé la bête en regardant ses yeux,
ils étaient clairs et purs comme un ruisseau d’été.
Le serpent ondulait dans le néant sableux,
j’avais tant de belles histoires à leur raconter.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi