Recours à la Mémoire

58 lecture(s)

Dans son nouveau volume de poésie, comme Bacovia, sans intentions directes ou autobiographiques, Marius Radulescu évoque sa propre existence, reprenant le cri tragique d'Eminescu: « Ah, les organes sont écrasées et le Maître est fou ! ».
Tudor Opris

lire la suite replier

Lecture en ligne sur YouScribe + Téléchargement

Document sans verrou DRM Adobe

Formats disponibles

Formats disponibles

 pdf  Pour lire ce fichier PDF, vous devez installer le logiciel gratuit Adobe Reader®. Télécharger ce logiciel.

Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
marius08
publié par

s'abonner

Vous aimerez aussi

L'extrait de cette publication vous a plu ?

Ajoutez-la votre panier pour la lire dans son intégralité !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.