//img.uscri.be/pth/b2dbb1a2d58f877125473bfbd714399877e78ea5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Reflets

De
96 pages
Reflets est un miroir poétique constitué de vers, regroupés en titres aussi expressifs les uns que les autres qui éveillent la conscience de l'humanité dans sa diversité, de l'Afrique dans sa particularité, et de l'individu dans son intimité. C'est une présentation osée de l'image de l'homme dans sa barbarie, son idiotie. C'est un appel à visiter ses traditions avant toute imitation, une nécessité de remettre en marche la dynamique morale en vue de positiver la société humaine.
Voir plus Voir moins
      
 
 
Reflets
Déjà parus
FEMMES ET SAVOIRS Collection dirigée par Alice Delphine TANG  La collection « Femmes et savoirs » intègre tous les ouvrages qui contiennent des savoirs diffusés par les femmes, des savoirs diffusés pour les femmes et des savoirs diffusés sur les femmes. Dans ces rubriques se retrouvent aussi bien les uvres de fiction (roman, nouvelle, poésie, théâtre, épopée, conte, etc.) que les essais littéraires, philosophiques, ethnologiques, anthropologiques, sociologiques et mythologiques. La collection « Femmes et savoirs » est un espace scientifique dont le but est de donner une grande lisibilité des écrits réalisés par les femmes ou portant sur les femmes.   André Marie AWOUMOU MANGA, Le coupable. Pièce de théâtre en cinq actes , 2012. François A. NTSAMA, Partage. Poésie , 2012. Stéphane DE MÉGAHSHI,  Lhéritage des siècles. Le trône du pacte sacré. Théâtre , 2012. Antoine Didier MBANGO, Mabola, la fille des douleurs ou le parfum maudit , 2012. Laël LONBON, Les mues : entre us et usure. Poèmes , 2012. Olivier G. H. NGAH, Une épine dans le cur. Roman , 2012. Olivier G. H. NGAH, Il y a un soir en 1973 Théâtre , 2012. Arie Serge EMOSSI de BEGNI, Tribulations. Nouvelles , 2012. Arie Serge EMOSSI de BEGNI, Ma plus belle lettre est pour vous. Roman épistolaire , 2012. Jean-Claude FOUTH, Femme émancipée , 2012. Paul Emmanuel BASSAMA OUM, Le retour à la vie du prisonnier , 2012. Marie-Rose ABOMO-MAURIN, Lécriture du politique dans le roman camerounais , 2012. A. FAHA TALENG et Paule S. NANFAH, Lhydre dans le verger. Poèmes , 2012.
 
 
  
 
Serge Cyrile Nwawel        
Reflets
Poésie  
  
                      
 
                              
 
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-99043-2 EAN : 9782296990432  
REFLET DE MON IMAGE
Un tour devant le miroir de lexistence, Me fait voir limage de ma ressemblance, Ressortant le bien et le mal en alternance, Quoique la pérennité du bien soit ma préférence.  Mon front fuyant nest rien dautre que celui du criminel De Lombroso, Ma tunique laisse penser à un moine récitant son credo La douceur de mon regard mariée à son charisme Me rappelle Martin Luther King et le mahatma Gandhi Mais, la forme de ma tête à elle seule menverrait en taule Pour activité terroriste à New Delhi, La paume de ma main grandement ouverte évoque en moi Les Ames généreuses Ma carrure me hisse au rang des grands décideurs, dictateurs Et sans cur vis-à-vis des personnes malheureuses Ma tignasse, mes joues creuses et ma barbe mal entretenue, Sont lexpression vivante de ma misère.  Dans cette contemplation Spécifique à une autre dimension, Un frisson semble brouiller mon imagination :  
 
 
5
Mobligeant à me dessaisir du miroir qui tombe et se brise en Plus de six milliards de morceaux,
Sur lesquels chaque portion de mon image qui ressort,
Est certainement le reflet dun homme sur la terre.
 
 
6  
 
LÊTRE QUE JE SUIS
Je suis un être. Je suis un être qui, sétant appuyé sur le cur doctobre a  Cessé dêtre un part viscerum martis   Je suis la balance éprise de justice.  À limage dune route exclue du réseau prioritaire et ne Bénéficiant daucun entretien, Je suis un prince ayant exécuté les tâches de prolétaires pour Gagner son combat darwinien, Je suis un oiseau au plumage marrant Mais dont le chant captive tous les passants.  Tel un sujet méprisé par son roi mais qui lui demeure fidèle Jusquau dernier soupir, Je suis un être despérance dont les espoirs grandissent au Gré des obstacles dont il a dû saffranchir.  Je suis un homme : inspiration divine et fils de lhumanité, Je suis un homme de dignité, Sopposant à la mendicité Et à lassistance médiatisée Je suis un homme modeste, Qui soigne son paraître Pour mieux valoriser son être.
 
 
7
Je suis un homme de principe
Qui a pour devise souffrir plutôt que mourir :
Afin que Gravir.
 
8  
les
marches
de
la
gloire,
 
pas
à
pas
je
puisse
les
MON AMI
Mon ami à moi Cest à travers toi que je me suis vu grandir, Cest avec toi, quau gré des évènements nous avons dû Mûrir, Tout petits nous étions pétris dinsouciance, Tout petits nous nétions conscients daucune différence. Tout petits nous sortions, Toi du palace paternel Et moi de la baraque maternelle, Pour aller jouer. Nous allions jouer dans le camp de lévêché Ou dans la cour de la mosquée. Tout petits nous imitions le « allah wacouba ! » du muezzin Ou le « alléluia ! » du rabbin. Tout petits nous étions tellement proches que je dirais liés.  Mais aujourdhui, nous avons grandi Tu as choisi ton chemin Et moi le mien Ce que tu développes comme idée Est de loin ce que jaurais suggéré Tu diabolises mes proches Et pour moi les tiens ne sont guère sans reproches.  
 
9