Sensations et impressions

De
Publié par

La ville était belle... La nuit lasse y dormait. Un étranger venu admirait les murs morts Avec pour bagages un sac plein de remords Et la tête basse semblait être damnée. Villes noires! Villes! Où sont vos grandes portes? Ô mémoire figée! La nuit et la mort dansent Se riant des humains... Les maux jamais se pansent Car jour après nuit, seuls, nos années vivent mortes. La ville était seule... Le temps semblait déchu Au clocher silencieux... On le croyait perdu Et un suicidaire disait "Je suis un pendu À la vie qui me fuit; à la mort qui m'est chue." (Les Villes noires)
Publié le : jeudi 12 juin 2014
Lecture(s) : 20
Tags :
Source : http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342024210
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782342024210
Nombre de pages : 104
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Du même auteur
Nouvelles d’une folie contenue, Les Presses du Midi, 2010 Dernières nouvelles d’un coin de la Terre,Les Presses du Midi, 2011 Les Ex-traits,Les Presses du Midi, 2011 Les Versifications,Les Presses du Midi, 2011 Nouvelles nouvelles,Les Presses du Midi, 2012 Les étranges nouvelles d’ici-bas,Les Presses du Midi, 2012 Vertiges et horizons,Mon Petit Éditeur, 2012
Patrick Roussillon SENSATIONS ET IMPRESSIONS suivi de Elysa et Sulvia
Mon Petit Éditeur
Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d’auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l’acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d’auteur. Mon Petit Éditeur 14, rue des Volontaires 75015 PARIS – France IDDN.FR.010.0119498.000.R.P.2014.030.31500 Cet ouvrage a fait l’objet d’une première publication par Mon Petit Éditeur en 2014
Sensations et impressions
SENSATIONS ET IMPRESSIONS
1 Les villes noires La ville était belle… La nuit lasse y dormait. Un étranger venu admirait les murs morts Avec pour bagages un sac plein de remords Et la tête basse semblait être damnée. Villes noires ! Villes ! Où sont vos grandes portes ? Ô mémoire figée ! La nuit et la mort dansent Se riant des humains… Les maux jamais se pansent Car jour après nuit, seuls, nos années vivent mortes. La ville était seule… Le temps semblait déchu Au clocher silencieux… On le croyait perdu Et un suicidaire disait : « Je suis un pendu À la vie qui me fuit ; à la mort qui m’est chue. » Le 30 avril 2012
SENSATIONS ET IMPRESSIONS
2 Dans les valses du temps
Tournez ! Tournez ! Amours défunts ; Chagrins ; peines ; aveux ; tourments. Volez ! Volez ! Joyeux parfums Sous le Soleil du jour qui ment. Et puis ; partons vers l’avenir… Au bout du songe ; quelque espoir. Laissons l’espace-temps venir Par une aube ou bien par un soir. Tournez ! Volez ! Tournez ! Volez ! La ville dort au fond des cœurs… « Allons ! » dit le voleur volé… Et la nuit étend son manteau… Les vents s’essoufflent en des chœurs D’où l’on entend : « Est-il trop tôt ? »
10
er Le 1mai 2012
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.