//img.uscri.be/pth/da12974a9137fc05386cccda3414c76841b0a14b
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Sentiers d'aurore

De
110 pages
Sentiers tracés
Sentiers détracés
Sentiers en devenir
Rencontres inattendues avec les natures végétales animales humaines
Fleurs de sel de vagabondages poétiques
La vérité du rêve entre en résonance avec la chair de l'âme et de la vie
La résistance même ouvre des portes à l'espérance
Voir plus Voir moins
JeanBaptiste Libouban
Sentiers d’aurore
Illustrations de Catherine Bordenave
Poésie(s)
Sentiers d’aurore
Poésie(s) Collection dirigée par Philippe Tancelin Dernières parutions Bernard CREUTZ,De sable et d’eau, 2017. DAVID,Vivre enfermé,La dure réalité de la prison,2017. Alain RIVIÈRE,Traces de l’ombre, 2017. Antoine CARROT,D’ombre et de vent,2017. Maurice et Jean-Marie RAINAUD, Michel de Montaigne en poésie, 2017. Marie-Claire MAZEILLÉ,Sous la soie…,2017. Félix MONGET,La poussière des souvenirs, Fragments,2017. Marc LAUSERIE, Les temps maudits, 2017. Guy FOISSY,Mots je vous aime,2017. VILLEBRAMAR,Terre promise, 2017. Manuel PELAEZ,Poèmes de la célébration et du songe - Poemas de la celebración y de la ensoñación, 2017. Lucien GUIGNABEL,Chemins et sources, 2017. ANTEMANHA, L’écorce des songes, 2017. Alain ZECCHINI,Figures du masque d’or, 2017. Alain HOAREAU,Lettre en vacance, 2017. Jean-Michel CARTIER,Le doigt de mer et autres poèmes,2017. Stéphane CERVEAU,Le jeu d’éclipes, 2016. Claude BARDINET,Poïetique paradoxale,2016. José GUÉBO,Aux chemins de Babo Naki, 2016. Jean-François SABOURIN,préambule des innombrables Le , 2016. Jacques BARNOUIN,L’inspiration poétique, 2016. Alain HOAREAU,Quatre saisons plus une, 2016. Suzanne MÉRIAUX,Empreintes, 2016. Munesu MABIKA DE CUGNAC,Un monde plus fort que le reste, 2016. Arnaud BOURILLET,Le pavot rouge. Éloge de l’étrangère, 2016. Norbert SÉE,Femmes fleuves, femmes flammes, 2016. Mylène DANGLADES,Des paroles d’or et d’argent, 2016.
Jean-Baptiste Libouban Sentiers d’aurore
Illustrations de Catherine Bordenave
Du même auteur Vagabondages d’un Faucheur Volontaire Entretiens avec Jean-Pierre Garbisu L’Harmattan, 2015
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-13113-9 EAN : 9782343131139
Sentiers d’aurore
Un recueil de poésies deJean-Baptiste Libouban.Dessins à l’encre de Chine deCatherine Bordenave.Édition réalisée avec la complicité deJean-Pierre Garbisu.Remerciements au cercle des poètes pour leurs précieux conseils : Anne Bertheau, Geneviève Berthezene, Marie Haloux, Christiane Lasserre, l’oiseau bleu et la fleur des champs. Deux poèmes de ce recueil « A la gloire des enfants » et « Efface », présentés par Jean-Baptiste Libouban sous le pseudonyme de Jean-Maxime Lécureuil, ont été récompensés et publiés lors de concours de poésie sous l’égide de la mairie de Paris 2e en 2016 et 2017.
A la gloire Ils poussent des cris de mouette Et rient Les enfants aux yeux de ciel Devant leurs châteaux leurs remparts Engloutis par les flots Sous les vagues du temps Ils font des trous dans le sable doré Pour y verser la mer Coule l’immensité Glisse la vie sans s’arrêter Trépidant tournoyant Dans une ultime danse rituelle Ils suivent ces combats A l’impossible issue Avec des sourires de vent Ils tracent un chemin Où meurt le néant Dans l’infini désir Des enfants
7
La joueuse de pipeau Assise sur son pliant Parée d’une chevelure Enneigée par les ans Comme si elle était seule Sur un mont Ou devant l’océan De son simple pipeau Elle joue Douce musique Que nous aimions enfants La rondelle de métal Que je pose en douceur Ajoute malgré moi Un léger cliquetis Elle se tourne M’envoie un sourire sans ride De ses quatre-vingts ans Passe le flot incessant et rapide Mer humaine Dans ce couloir trépidant et blafard Du métro de Paris Oh ! Ce regard bleuté de vie !
8
Allons enfants… Bouquets ardents de laurier rose Musique en tête Ils vont marchant Crissent les cigales dans le vent Bleu le ciel Blanc les linceuls Larmes de sang Des victimes Des innocents Allez enfants… Courez dans l’aube vêtus de blanc Cueillez roses et coquelicots Bleue la lavande odorante Bleu le ciel L’alouette monte en pépiant Crissent les cigales dans le vent Alouette alouette des champs Haut dans le ciel tu t’effaces Vois-tu venir cette aube blanche Belle comme un rendez-vous de printemps Oh ! Je vois venir le jour Où nous préfèrerons la joie de l’entente À la satisfaction du triomphe 9