//img.uscri.be/pth/8299029cfcdeada5d83dab3c6d746c59d0e8a866
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,95 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Sentiers inexplorés

De
97 pages
Cher lecteur, toi qui aimes la poésie, ceci est un recueil de poèmes que j'ai écrit au début des années 2000. C'est à cette époque que j'ai commencé à m'aventurer seule sur les chemins encore vierges de la poésie vive, à travers sentiments et ressenti, fantasmes et imaginaire...après une chute vertigineuse dans un profond mal être. a toi de découvrir mes vers à travers ce premier recueil. Depuis j'ai fait d'autres chutes, d'autres renaissances et de nombreux autres poèmes sont à venir. La vie est un voyage, la vie est un passage . Carpe Diem.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Sentiers inexplorés Maïssa Lesage
Sentiers inexplorés

Poésie






Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2008
www.manuscrit.com
ISBN : 978-2-304-02422-7 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304024227 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-02423-4 (livre numérique) 782304024234 (livre numérique)
Maïssa Lesage
Comment aller toujours plus loin dans la poésie ?
C ’est ce que chaque poète écrivain doit se demander
durant l’aventure de l’écriture. Ma vision de la poésie est
comme une longue quête de soi et je pense n’en être
qu’aux balbutiements. Je ne pense pas être comme la
comète Rimbaud et moi et la poésie avons encore un
long chemin à accomplir.
Mon adolescence a été ce moment chaotique pendant
lequel je ne savais plus bien ni qui j’étais ni ce que
j’attendais de la vie jusqu’à vouloir la quitter face à un
mal être intense et durable.
Si je suis encore là, je remercie encore la poésie car je
crois que c’est elle qui m’a permis de survivre à ce mal
être et emprunter le chemin de la sagesse qui me fera
lutter jusqu’à obtenir complète guérison et assurance
dans mon existence.
C’est, je crois, même si au début elle était ultime moyen
de m’exprimer, par sa maîtrise puis petit à petit par sa
liberté qu’elle m’a sauvée.
Ecoutez l’âme du poète qui vous parle…parfois le
ressac la berce, comme celle d’un marin.
Que cela soit en prose en vers libres ou en formes
classiques ces poèmes content des histoires imaginaires
ou de profonds états d’âme.
Le moi du poète s’efface alors pour ne plus être que
sensations et imagination, l’âme du roi des étoiles vous
parle avec des mots qui viennent du cœur et de ses yeux
emplis parfois de désespoir, parfois d’une joie immense,
le poète est un pierrot lunaire qui a daigné descendre
des étoiles pour vous conter ce qu’il a vu senti ,
comment il a aimé et comment il a souffert ce qu’il a
imaginé et vécu : tout cela dans son langage personnel
et peut être aussi nourri par ses lectures mais surtout
son expérience. A ces sentiers vierges de l’écriture que
je me suis permise d’explorer en éclaireuse.
Maïssa Lesage
7 Sentiers inexplorés











Ce recueil est dédié à tous ceux qui ont été présents lors
de mon malaise et qui m’ont permis de m’en sortir.
Ce recueil est dédié à ma Bretagne, en souvenir du
grand Glenmor, à l’anonyme comme au particulier.





















8 Maïssa Lesage








Dans chaque mot, réponse à l’inexprimé,
Refus et attrait de l’inexprimé.
Maurice Blanchot,
L’attente, l’oubli.

Parce que le mot est ce qui devait être exprimé, ce qui
devait être dit , et ce que le silence ne pouvait pas bien
dire…or, il existe des silences qui suggèrent, mais le
mot par sa présence d’esprit, refuse le silence et même
si parfois le mot ne dit rien de plus que l’expression, il
est expression.
9