//img.uscri.be/pth/9fc6415cb590aa1754d750aa4418b5465ea597f5
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Solitude et vibrations

De
128 pages
Ce recueil entrouve une fenêtre sur les retrouvailles de l'auteur avec lui-même lorsqu'il bascule du bruit du monde au silence de l'isolement. Le va-et-vient entre l'Afrique et l'Europe constitue le fil conducteur de la composition dramaturgique de l'oeuvre.
Voir plus Voir moins

637
Denis DAMBRÉSolitude et vibrations
« De l’Afrique à l’Europe, de l’Europe à l’Afrique, cette
envoûtante avenue de bleu qu’épouse l’or de lumière autant que
la paix nocturne... ce croisement de temps qui n’épuise jamais
l’intensité du songe... qui résonne de la vibration des rives des Solitude
deux continents dont on ne saura lequel vertige l’autre. […]
Ce premier recueil de Denis Dambré avance solitaire, depuis
la terre d’écriture vers la mer-mémoire […]. Un chant certain
qui porte tout homme à son nom. » et vibrations
Philippe Tancelin, Poète /philosophe
Solitude et Vibrations entrouvre une fenêtre sur les retrouvailles
de l’auteur avec lui-même lorsqu’il bascule du bruit du monde
au silence de l’isolement. Le va-et-vient entre l’Afrique
et l’Europe constitue le fl conducteur de la composition
dramaturgique de l’œuvre.
Préface de Philippe Tancelin
Denis Dambré est franco-burkinabé. Germaniste de formation,
il est titulaire d’un doctorat de linguistique de l’université
Paris-Sorbonne et exerce depuis dix ans les fonctions de chef
d’établissement dans l’académie de Reims (France). Auparavant,
il a enseigné le français et l’allemand dans divers collèges et lycées.
Passionné de littérature et de philosophie, il consacre ses temps
libres à l’écriture.
637
ISBN : 978-2-343-05461-2
13,50 e
Poètes des cinq continents
Denis DAMBRÉ
Solitude et vibrations
Poètes des cinq continentsSolitudeetvibrations
111©L’Harmattan,2015
57, ruedel’Ecolepolytechnique,75005Paris
http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN:9782343054612
EAN:978234305461211
11,11,1111111111111,1111111111111,1,11111111111111DenisDambré
Solitudeetvibrations
PréfacedePhilippeTancelin
L’Harmattan
1111111111111111111111Poètes des cinq continents
En hommage à Geneviève Clancy qui l’a dirigée de 1995 à 2005.
La collection est actuellement dirigée par
Philippe Tancelin
La collection Poètes des cinq continents non seulement révèle les voix
prometteuses de jeunes poètes mais atteste de la présence de poètes
qui feront sans doute date dans la poésie francophone. Cette collection
dévoile un espace d’ouverture où tant la pluralité que la qualité du
traitement de la langue prennent place. Elle publie une quarantaine de
titres par an.
Déjà parus
636 – Pierre GOLDIN, De la vie approximative, 2015.
635 – Serpilekin Adeline TERLEMEZ, Ames du cosmos, 2015.
634 – Catherine BOUDET, Journal du Gardien des Horizons, 2015.
633 – Natacha LAFOND, Sur les rives d’argile, 2014.
632 – Christine CADIOT, Les seuils du temps
631 – Lajos NYÉKI, Ruptures - Elválasztás, 2014.
630 – Marie-Clémence ADOM, Anthologie de la poésie ivoirienne
tome 3, 2014.
629 – Marie-ClémAnpoé
tome 2, 2014.
628 – Marie-Clémence ADOM, Anthologie de la poésie ivoirienne
tome 1, 2014.
627 – André LO RÉ, Premiers pas au pays des haïkus, 2014.
626 – Ioana GRUIA, Le soleil sur le fruit, 2014
625 – Jean-Pierre BIGEAULT, 100 poèmes donnés au vent. Suite de
poèmes, 2014
624 – Yves Patrick AUGUSTIN, D’ici et nulle part, 2014.
623 – Patrick WILLIAMSON, Tiens ta langue. Hold Your Tongue
(bilingue français-anglais), 2014.
622 – Michel JAMET, Partage son royaume !, 2014.
621 – Ayten MUTLU, Les yeux d’Istanbul. Istanbul’un gözleri, 2014.
620 – Philippe GUILLERME, Tout attaché, 2014.
619 – Patricia LAIGLE, La neige sur le museau des biches, 2014.
618 – Paul Henri LERSEN, Poèmes d’Ici, 2014.
617 – Omer MASSEM, Fragments sauvegardés, 2014.
616 – Umberto PIERSANTI, Lieux perdus, 2014.
615 – Thierry LASPALLES, Silence des saisons, 2014. A la mémoire de mes parents
A Laurence, Sarah et Noémie







« Alternons la solitude et le monde. La solitude nous fera
désirer la société, la société nous ramènera à nous-mêmes ;
elles se serviront d’antidote l’une à l’autre, la solitude
guérissant notre horreur de la foule, et la foule notre
dégoût de la solitude. »

Sénèque, La tranquillité de l’âme, XVII, 3 Note de l’auteur
***

Le présent recueil est composé d’une sélection de poèmes
écrits entre 1987 et 2014. C’est le premier que je livre au
public. Aussi me semble-t-il important de l’introduire par
quelques mots sur ma démarche d’écriture.
L’écriture poétique est pour moi un acte solitaire qui prend
sa source dans une vibration et mobilise les outils
langagiers pour s’actualiser. Germaniste de formation, j’ai
toujours conservé en mémoire l’appel de Goethe dans ses
Conversations avec Eckermann à écrire des « poèmes de
circonstance », autrement dit à puiser dans une vibration
née de la réalité les ressorts de la création.
« Le monde est, disait Goethe, si grand, si riche, et la vie
offre un spectacle si divers que les sujets de poésie ne feront
jamais défaut. Mais il est nécessaire que ce soient toujours
des poésies de circonstance, autrement dit il faut que la
réalité fournisse l’occasion et la matière. […] Mes poèmes
sont tous des poèmes de circonstance, ils s’inspirent de la
réalité, c’est sur elle qu’ils se fondent et reposent. »
Depuis mes années d’études, je me suis attaché à mettre par
écrit le remue-ménage suscité en moi par la réalité. Car
j’appartiens à cette catégorie de personnes qui basculent
facilement du bruit du monde au silence de l’isolement.
Même dans le tohu-bohu, il m’arrive par moments
d’éprouver une solitude habitée par des événements
9 présents ou passés qui m’interpellent au plus profond de
moi-même.
Le lecteur de ce recueil ne s’étonnera donc pas de la
prégnance du thème de la solitude en ses multiples
déclinaisons : solitude nocturne sous un ciel constellé,
solitude de l’orphelin, solitude de l’étranger, solitude de
l’amoureux, solitude du banni de la société, solitude
angoissante des humains face à la mort…
Quant à la vibration, elle résume certes mon remue-ménage
intérieur, mais évoque aussi pour moi le roulement du
tambour de mon Afrique natale et la poésie orale qu’il
véhicule. Le va-et-vient entre deux continents est le fil
conducteur de la composition dramaturgique du recueil.
Ainsi, le métissage des peuples et la complexité identitaire
des êtres se situent au cœur de ma réflexion.
J’exprime ici une profonde reconnaissance à Philippe
1Tancelin pour sa lecture du manuscrit, pour l’intérêt
immédiat qu’il lui a témoigné et pour sa préface étincelante
dont la lecture fut pour moi un moment de vibration
supplémentaire.
Denis Dambré




1 Professeur des universités, Philippe Tancelin est poète et
philosophe. Auteur de nombreux ouvrages, il dirige le
Centre International de Créations d’Espaces Poétiques et de
Recherches (cicep.canalblog.com)
10 Préface
Par Philippe Tancelin
***
De l'Afrique à l'Europe, de l'Europe à l'Afrique, cette
envoûtante avenue de bleu qu'épouse l'or de lumière autant
que la paix nocturne... ce croisement de temps qui n'épuise
jamais l'intensité du songe... qui résonne de la vibration des
rives des deux continents dont on ne saura lequel vertige
l'autre.
Denis Dambré esquisse de la traversée, l'avide quête de
compréhension qui la hante d'un bord à l'autre et ce lointain
qui sans cesse approche les continents sans jamais séparer
leur voie d'appels.
L'écriture chemine ici d'écarts en étreintes entre les rivages,
elle est ponctuée de ces vastes poses du nomade, empli d'où
il vient et chargé d'où il va.
Pour franchir les sinueuses passerelles d'une culture l'autre,
la langue étincelle d'un petit village du Burkina Faso aux
larges boulevards d'Europe où le poète devenu germaniste
fait résonner Goethe à chaque circonstance de son périple.
Ce premier recueil de Denis Dambré avance solitaire,
depuis la terre d'écriture vers la mer-mémoire d'un futur
immédiat qui taraude chaque instant du corps incandescent
des partages.
11