Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Sombre comme le temps

De
120 pages
QUE SOMMES-NOUS ?
Au milieu de la vie
Une fois dépassés les villages déserts sous la neige
Les quais sous la neige
Il y a des fleurs qui tombent en cascade des arbres
Des couples affligés qui s’en vont comme des fantômes
Des statues vertes et sages
Il y a des femmes nues qui posent sur les vieillards des regards attendris
Il y a un homme qui cache le soleil avec une pomme
Des enfants qui jouent parmi les oiseaux
Ils mangent des oranges
Ils rient dans leur sommeil
La mer est toute proche
Et pourtant inatteignable
Il y a une femme qui se peigne délicatement
Quelqu’un qui raconte une histoire
À un jeune homme inconsolable et lointain
Il y a aussi un chien, le ciel d’or des jours irréels
Toutes les lianes, les arbres et les mousses
Qui animent la paix du mome
Prix Théophile Gautier 2015
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Villes chinoises

de gallimard-jeunesse

La rencontre

de harmattan

Le Ciel est partout

de gallimard-jeunesse

EMMANUEL MOSES
Sombre comme le temps
p o è m e s
G A L L I M A R D
s o m b r e c o m m e L e t e m p s
E M M A N UE  M OS E S
S O M B R E C O M M E  E T E M P S  ô è  é ŝ
G A   I M A R D
© Éditions Gallimard, 2014.
Now the midwinter grind is on me... robert LoweLL
H Y MN E À  A R É A  I T É E T  ’I R R ÉA  I T É DE S C H OS E S
Pour Jonas et Laura
Tôu éŝ ôîn. é în d’héé é a çaanué çôé é ŝôé énnéîgÈ Au-déŝŝuŝ du aç d’un vé fôîd Tôu éŝ ôîn. a fuÈé d’un féu învîŝîé, danŝ uné vaÈé adjaçéné é nuagé quî éŝŝéé d’un çÔÈ à uné aéîné é dé ’aué à uné ôué é înéén déŝ çôçhééŝ au çôu déŝ êéŝ à ’aagé E é çî d’un ôîŝéau, unîqué, Ènîgaîqué, énaîan îèvéén é ŝîénçé afaî Ouî, ôu éŝ ôîn. ’aç-én-çîé, au ŝud, véŝ a é é uŝad dôn éŝ vôéŝ hynôîŝén é égad ’avîôn quî éŝŝéé à uné çîgôgné Ené déux déŝînaîônŝ înçônnuéŝ E ’ôé déŝ çhaéŝ, ’ôé déŝ gandŝ aéŝ, ’ôé déŝ ônagnéŝ : Béué ôu nôîé, éé ôŝé ŝa fôé dÈçôuÈé ŝu a naué vagué aîŝ ’învéŝé N’éŝ aŝ ôînŝ vaî.
9
a nuî, aèŝ é dïné ôù ’aôu é é vîn, ôù a aôé, é îé Èçaén çôé Déŝ afuŝ, çôé déŝ danŝéŝ énçhanééŝŝéŝ a ôé-fénêé éŝ ôuŝŝÈé a uné aîn ôu ’aué E ŝu a éaŝŝé quî dôîné é léuvé, quî dôîné éŝ ayŝagéŝ Aux uîéŝ uîèéŝ, é ông déŝ ôuéŝ, danŝ éŝ ôugŝ é éŝ vîéŝ Au éî ônhéu déŝ haîaîônŝ îŝôÈéŝ Su a éaŝŝé auéfôîŝ énvahîé a éŝ Èçuéuîŝ affaÈŝ é aujôud’huî Pa éŝ ôînéaux a êé înçînÈé véŝ ’aîèé, ’œî é ’éŝî ŝ’ôuvén aux Èôîéŝ Içî, nu n’én çônnaï éŝ nôŝ, é guèé uŝ çéux déŝ çônŝéaîônŝauxquééŝ Eéŝ aaîénnén a dîŝançé énaïné ’îagînaîôn quî ŝéé aôŝ à ’Èôî Danŝ ’énfééén du çôŝ, danŝ éŝ îîéŝ dé a çônŝçîénçé Quî véu éndé ŝôn éŝŝô é ŝ’énvôé é un vaîŝŝéau ŝaîa Ou uné çÈaué aéÈé a ’îénŝîÈ « Tôu éŝ ôîn » ŝéé çhanônné uné vôîx quî éŝ éu-êé çéé d’un angé « Tôu éŝ ôîn » éénnén én çhœu éŝ lux dé ’aî Côé éŝ Èôîéŝ éŝéndîŝŝén ! Côé a uÈé dé a vôîé açÈé çéuŝé é nÈan ! éŝ Èôîéŝ ôéŝ déuîŝ ôngéŝ Èvôquén éŝ aaîŝ aandônnÈŝdéIndé Céux du Madhya Padéŝh ôu dé BÈnaèŝ Chaqué Èôîé éŝ un aaîŝ dé uîèé ôé Qué vîŝîé ’âé Èénéé éndan un înŝan dé îéÈ
10