//img.uscri.be/pth/31f3981b549a946e0b93043db880b5ca794d7e5e
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

SOURCE (UNE) PUIS UNE AUTRE

De
80 pages
Ce livre est un lieu de rencontre propice au retour de soi, à la possession et dépossession des autres ; un lieu de partage où le lecteur donne du sens et recrée ses propres contours. La mémoire subjective, se nourrit de flous, d'impressions, d'aphorismes ; de balades, de rumeurs, de silences. Donner des phrases à ceux qui ont le regard pour les prolonger, afin que le jour devienne nuit et que la nuit soit jour.
Voir plus Voir moins

UNE SOURCE PUIS UNE AUTRE

Collection Poètes des Cinq Continents
dirigée Léopold par Maguy Congo Albet, Mbemba, Geneviève Alain Moysan Clancy, Mabanckou

et Emmanuelle

@ L'Harmattan,

1999

5-7, rue de l'Ecole-Polytechnique 75005 Paris

- France
Montréal (Qc)

L'Harmattan Inc.
55, rue Saint-Jacques, Canada H2Y 1K9
L'Harmattan, Via Bava 37 10124 Torino ISBN: 2-7384-8539-1 Italia s.r.1.

Daniel LEDUC

UNE SOURCE PUIS UNE AUTRE

L'Harmattan

Du même auteur
La respiration du monde. Editions Arcam. 1988. Prix du Syndicat des Journalistes et Ecrivains. Aufil tramé des jours. Editions La Vague à l'Arne. 1992. L'homme séculaire. Editions L'Harmattan. Couverture de Noric. Prix René Lyr, décerné par l'Association des Ecrivains Belges. Le chant du verbe suivi de Derrière la porte du silence. Editions L'Harmattan. 1995. Couverture de Robert Patier. Préface de Serge Brindeau. Territoire du poème. Editions La Bartavelle. 1996. Préface de Werner Lambersy. Enseignement de l'aube. Editions Editinter. 1997. Avec sept dessins originaux de RV Miloux. Préface de Jean Rousselot. Le livre des nomades. Verlag lm Wald (Allemagne). 1997. Edition bilingue français-allemand. Traduction de Rüdiger Fischer. Dessins originaux de Bertrand Sylvestre. Préface de Jean-Claude Villain. Le livre des tempêtes. Editions Couverture de Patricia Bruneaux. L'Harmattan. 1997.

De l'aube. 1997. Ouvrage d'art à tirage limité. Avec huit eaux-fortes en couleurs de Bernadette Planchenault.

La maison veille. Editions Le Dé Bleu. 1998. Collection Le Farfadet Bleu. (poèmes pour la jeunesse). Avec illustrations. Silence des pierres. Editions La Bartavelle.

J'entre dans l'âge où la matière devient opaque alors que les pensées se plissent en des rides neigeuses, que les pensées rapprochent le vivant de l'obscur, le clair du lointain. Tout est pareil au contraire, et la terre est le ciel; ce qui dénoue les rives, défigure les frontières, abolit le sol et la toiture. Je suis sous la pluie qui perlera entre mes os, sous le soleil aveuglé de ténèbres, je suis. Des ponts, autour de mon cercle, sont comme l'hiver lorsque la froidure rejoint les branches, et d'autres branches, invisibles. Peu de mots, encore, me sont silence, mais avec quelle profonde apesanteur... J'entends la source, au sein de l'estuaire, j'entends le fléchissement du temps. Une alouette, posée sur un nuage, regarde l'horizon courbe. A présent, les vagues, ensevelissent, les vagues 7

Mais l'amour sera le ralliement dans la discontinuité des choses; il apportera au désert les saisons, à la nuit l'espérance de l'aube. Il nous apportera le nom. Seuls les miroirs reflètent la vie plus que la vie ellemême: ils déforment pour modeler, et l'apparence est le vrai qui s'invente. Les miroirs sont ce qu'amour distord, un souffle éternise leur bruissement. Je veux croire que tremble l'homme, qu'il tremble autant que le flux du reflet. que la brise qui soulève notre propre poussière. Je veux imaginer la septième face du dé qui roule,

l'envers - en nous - inconsolable

8