Stance, transe et sentence

De
Publié par

« Écrivaine en résidence », telle qu’elle se définit elle-même, voire en « résilience », Marie Flore Domond part du réel concret pour se construire un monde à la dimension de ses rêves les plus fous. « Résilience », car sa poésie se caractérise par une résistance aux ondes de chocs, surtout quand le mot pris comme matériau, se rétracte sous l’emprise des tabous. Dès lors, elle s'élance à contre-courant des conventions, érigées en bornes limitrophes, pour s’extasier et dire tout haut ce que d’autres femmes pensent tout bas. De stances en transes, ses ébats amoureux, vécus avec l’intensité d’une passion débridée, se font promesses violées et sentences posées, à coups de remontrances et de semonces à peine voilées. Ainsi, dans « Cœur blessé », sa plume, trempée dans du vitriol, crache toute son amertume. Elle ne se pose ni en victime expiatoire, ni en résignée, mais en âme forte.


Publié le : vendredi 14 août 2015
Lecture(s) : 11
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782332985668
Nombre de pages : 124
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant