Sud Nord

De
Publié par

Thanh-Vân Tôn-Thât décrit ses voyages par touches minimalistes parfois humoristiques. Sur les traces des poètes voyageurs, messagère d'autres terres, elle réinvente une cartographie personnelle de l'errance en pratiquant le décalage et le décentrement, à la frontière des mondes contemporains.

Publié le : mardi 1 mai 2012
Lecture(s) : 13
Tags :
EAN13 : 9782296491564
Nombre de pages : 98
Prix de location à la page : 0,0068€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
 
 
      S  U N O R D  
                              
 
 
 
 
« Accent tonique » Collection dirigée par Nicole Barrière
 « Accent tonique » est une collec tion destinée à intensifier et donner force au ton des poètes pour les inscrire dans lhistoire.  Dernières parutions  SOUDAIN LES ROSES POURPRES Maria Zaki  LE SOIR DES PÉNINSULES Patrick Tudoret  LÂME ET LE BRANDON Paul-Bernard Sabourin  À LA RECHERCHE DES PAS PERDUS Maurice Couquiaud  GUÉRIR DENFANCE Françoise Coulmin  MERCREDI ENTRE DEUX PEURS, Dana Shishmanian  DANS LE JEÛNE DE LA PARURE Marie-Lise Corneille  AFIN QUE NAISSE LÉBLOUISSEMENT Claire Démolin-Cordier  CONSTELLATIONS DES NUITS DÉTÉ Gilles Mathieu  ET CÆTERADESUNT. POÉTIQUE DE LA PERTE Jean Herold Paul  ANAPHORES Toussaint Medine Shangô  
 
    
 
  
Thanh-Vân Tôn-Thât
S U
 N O R D                                
 
 
      
 
                     
        
        
 
Accent tonique  Poésie
Maquette de la couverture Nicole Barrière  
Illustrations de Franck GODEAU  
 © L'Harmattan, 2012 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris   http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-97024-3 EAN  :  9782296970243   
 
À Osmo, Finlandais et citoyen du monde
 
 
SOMMAIRE  Pré-ambule Sud Orient / Extrême Iles Les Italies Du Nord vers l'Est Russie / URSS Suomi / Finlande En guise de désert     
 
 
 
         
         
         
         
9 13 19 27 33 53 65 75 93
 
 
PRE-AMBULE
 Je suis nostalgique de lUnivers, jai le mal de tous les pays,
Paul Morand
 
  Le voyage détourne du r ectiligne chemin trop lisse des habitudes et cest dans ce sens quil divertit. Tel est le principe de la bifur/cation, une rature sur litin éraire prévu, mieux quun détournement davion ou quune déviation malintentionnée. Il mest arrivé déchanger mon billet à la gare, à la dernière minute, sur un coup de tête, parce que je navais plus envie de rentre r  mot grinçant qui résonne comme la rentrée des classes  de revenir chez moi, alors que jai toujours préféré être non pas une autre, mais chez les autres, ailleurs, avec ce minimum dobjets et de vêtements quon emporte dans un sac ou une valise, après avoir justement mis à sac, dé valisé une armoire et vidé quelques tiroirs qui re steront béants jusqu au retour différé, comme si en changeant de lieux, je me donnais lillusion de morceler la durée et de ra lentir un peu le temps.  Le train rythme mieux le déplacement et le corps se meut entre les transitions de lumières, de couleurs, la mue insensible dun paysage à un au tre. Le sommeil est bercé par les trains de nuit, les arrêts improbables dans des gares quon ne fait quentrevoir et où lon ne sarrêtera jamais, des bruits de pas, des chuchotements, des ombres au plafond qui grandissent, sétirent jusqu à se confondre avec les morceaux de ténèbres de lautre côté de la vitre. En voyage, jaimerais toujours que quelquun matte nde quelque part. De la rangée des silhouettes, parmi le s regards tendus au bout du 9
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.