Table ronde autour de l'Anthologie de poésie "Tendresse et Passion"

De
Publié par


Il s'agit d'une table ronde sur l'anthologie de poésie Tendresse et Passion qui vient de sortir aux Editions l'Encre Bleue de Charles Pemont.
Publié le : dimanche 22 avril 2012
Lecture(s) : 176
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Table Ronde autour de l'anthologie "Tendresse et Passion" des Editions Encre
Bleue de Charles Pemont
TABLE RONDE AUTOUR DE L’ANTHOLOGIE « TENDRESSE ET PASSION » DES
PLUS BEAUX POEMES D’AMOUR DE LA SAINT VALENTIN DES EDITIONS
ENCRE BLEUE DE CHARLES PEMONT
Les plus belles chansons du monde ont toujours eu pour coloration le mot « Amour ». Qui ne
se rappelle la chanson sempiternelle « La maladie d’amour » fredonnée par tous les âges ! Et
l’Anthologie «
TENDRESSE ET PASSION
» ne vient que corroborer cette assertion avec ces
beaux poèmes d’amour qui la composent ?
Dans cette Anthologie, vous aurez l’opportunité de découvrir 26 auteurs francophones, 26
auteurs francophones qui vous conduiront dans les méandres paradisiaques de l’Amour.
La
Culture Plurielle
qui est un blog qui s’intéresse à la chose littéraire, a bien voulu à travers
cette table ronde sur cette œuvre incommensurable, magnifier l’Amour dans toute son
essence. En avant-goût, la couverture de l’Anthologie vous plante dans ce décor d’Éden qui
vous attend :
La mer miroitant une belle rose étendue de tout son long sur la plage et à
l’horizon un soleil pointant fièrement sa silhouette. L’horizon est le symbole du lointain, de
l’intemporel, de l’inaccessible…, Saint Valentin l’incarnation d’un homme, qui à travers ses
nobles œuvres terrestres, nous a donné le vrai sens de l’Amour au-delà de l’amour
charnel…, l’amour éphémère. Et la mer, le mystère, l’Amour orchestré par Dieu le Suprême,
l’Omnipotent, l’Alpha et l’Omega !
L’œuvre commence par le poème
«
Donne-moi
»
de la poétesse française Michelle-Marie
Borgelot :
«
Donne-moi l’émoi de l’amour / Comme au premier jour. / La force quand mon
corps m’abandonne ; / La sérénité de celui qui pardonne…
»
, que lit Gazé Clovis d’une
voix langoureuse, respectant toutes les articulations, sous des pluies d’applaudissements !
Autour de la table ronde nous avons Gazé Clovis, le poète aux mille guitares, homme de
Droit, auteur de «
LE NOBLE DANS LE BLEME ET LA CLOCHE DE L’UNITE »,
Leto Drigbé, Gestionnaire Administratif, amoureux de la poésie, Constant Ory, Comptable de
formation, tombé sous les armes inoffensives de la poésie, haïssant depuis les chiffres, Auteur
du recueil de poèmes «
UN SOLEIL DANS TES LARMES…
», faisant partie des 26 auteurs
de l’anthologie «
TENDRESSE ET PASSION
», Kouakou N’indri, Instituteur, auteur du
Syllabaire «
APPRENONS A LIRE EN AFRIQUE
».
La culture plurielle : Pour vous qu’est-ce que l’amour ?
Gaze Clovis
: L’amour anoblit les rapports humains. L’amour enjolive. L’amour rapproche.
L’amour épanouit. L’amour est une sève nourricière de la cohabitation humaine comme le
sang l’est pour l’organisme. Là où s’assemblent deux ou plusieurs personnes l’amour doit y
régner pour l’harmonie de la société. Les difficultés existentielles sont aplanies grâce à
l’amour. L’amour concourt à l’épanouissement humain.
Leto Drigbé
: L’amour est un sentiment qui pousse un être humain à avoir de bonnes pensées
pour son prochain. Ce sentiment nous amène au pardon, à l’acceptation de l’autre.
Constant Ory
: L’Amour vrai est un tout. Enlevez une lettre au mot Amour et vous verrez ce
que ça donne comme résultat. Aimer est quelque chose d’inexplicable qui n’a aucun lien avec
la raison. Il se vit, c’est la rencontre avec Dieu à travers un être de sexe opposé, l’oubli de soi
pour l’autre et vice-versa, la plus grande alliance dans notre vie terrestre.
Kouakou N’indri
: L’amour, c’est l’affection qu’une personne a pour son prochain.
La culture plurielle : Dans l’anthologie « Tendresse et Passion », quel est le poème qui
vous a le plus marqué ? Lisez-nous quelques vers.
Gazé Clovis
: En poésie, il n’y a pas de préférence. Tous les poèmes contenus dans
l’Anthologie
TENDRESSE ET PASSION
sont d’égale beauté. Ils ont été pensés par leurs
auteurs. Ils y ont mis ce qu’ils ont en leur mémoire de plus clair, de plus lucide mais aussi de
plus vague. Ce qui est à retenir est que chaque poème a ses caractéristiques. Le lecteur
trouvera son goût dans les textes poétiques présentés par l’ouvrage. Les auteurs doivent être
remerciés autant que l’éditeur. Le choix est donc difficile parce qu’en portant un choix sur un
tel ou un tel poème, je pense que c’est dénier ou blâmer certains auteurs qui se sont donné la
peine à les concevoir, à les créer, à les enfanter.
Leto Drigbé
: Dans l’anthologie le poème qui m’a le plus marqué c’est celui intitulé
«
VENUS », dont je lis ces extraits : « Vénus, je suivrai tes sillons / Quand j’entendrai
chanter le grillon. / Au rythme de tes pas lents / Je te grincerai mon talent…
».
Constant Ory
: Tous les poèmes de l’anthologie sont beaux. Alors que faire, je vais ouvrir les
pages au hasard et lire quelques vers. Je tombe sur le poème «
MON AMOUR …
INTERDIT
» de la poétesse Esmeralda Poupoin : «
Dans le silence de la nuit, / Je pense à
toi…/ Jamais je ne pourrai oublier tes yeux dans les miens / Jamais je ne pourrai oublier
tes mots d’amoureux, / Qui ont métamorphosé mon lointain regard triste dans ce noir où
j’étais…
»
Kouakou N’indri : Le poème Didadi de Constant Ory est celui qui m’a le plus marqué à
travers ces vers expressifs : «
Tes ampoules d’une luminosité dévorante / J’ai tenu
longtemps ton image dans ma main / Et compris / Pourquoi ton corps en se trémoussant /
Faisait / Dida / Dadi / Didi / Dans la nuit obscur
e ».
La table ronde poétique s’est terminée par quelques poèmes lus par les uns et les autres. Les
sons d’une guitare lointains semblaient accompagner ces amoureux fous de la poésie. Puissent
les poèmes de l’Anthologie «
TENDRESSE ET PASSION
» à travers les poétesses et poètes
tels que :
Michelle-Marie Bodin-Bougelot, Linda Gnoka, Arielle Alby, Aminata Kané,
Marjolaine Goué (Holy Dolorès), Esmeralda Poupoin, Christelle Lafont, Josiane Carole
Gnoka, Valérie Moya Lobabie
,
Mehdi Takoust (Armée de l’Air), Josué Guébo, Tayeb Herchi,
Bill Oxo, Abdou Simon Senghor, Essy Z. Ebony, Arsène Ablo, Cédric Marshall Kissy, Max
Tan, Serge Blé, Aimé Comoé, Vincent Atchoumou, Judicaël Guépié, Ange N’Da Kouamé,
Immac Adokan Kouadio, Nicaise N’Guessan, Constant Ory
, guider tous les amoureux de la
planète terre à ne voir qu’une seule image, l’image de leur amour, affrontant les plus grandes
tempêtes, les plus grands ouragans pour monter sur les hauteurs de VENUS, la planète de
l’Amour !
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.