Tentations

De
Publié par

Des captures d’instants de vie, sources d’inspiration.

La vie ? Une scène immense où se déroulent des mondes de tentations… de tentatives… des scènes furtives… des émotions de survie…

La poésie ? Un instant où les mots transforment ce que je vois, ce que j’entends, ce que je ressens en mélodies intimes.

Chaque note, chaque poème résonne en moi.

Que cette musique soit vôtre !


Extrait de Deuxième souffle :

Elle voulait reprendre son souffle,

Attraper le sommeil, le garder pour la nuit,

Des rêves d’hiver pour unique compagnie,

Se laisser chavirer sans se sentir trahie,

Les yeux clos, grisée par le tempo de la pluie.


Plusieurs vies en une seule.

D’abord cadre dans une industrie papetière (Sopalin), puis cadre dans un organisme national de formation professionnelle pour adultes (AFPA) tout en étant associée à un commerce en restauration pendant près de 20 ans - les semaines de travail se demandaient ce qu’étaient les 35 h.

65 ans, Mariée, deux enfants, j'exerce depuis un autre travail à plein temps : la retraite qui me permet de multiplier toutes les passions qui restaient en suspens faute de temps libre.

Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 20
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782954086262
Nombre de pages : 94
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
JAZZ Pour l’homme, C’était une nuit Calme et tranquille. Un air de Jazz traînait De porte en porte. Sans gêne d’aucune sorte,Se faufilant jusqu’au quai,En effleura le pont D’une péniche-crampon Bercée par le doux roulis Du fleuve endormi. Le Jazz poursuivit Son chemin égrenant Sa mélodie sans fin. Un nuage assombrit La Lune, se jouant Des notes assourdies De l’aubade à la Nuit.L’homme savouraitCette nuit charmée Par la mélopée Qui, pour un soir, Seule sur le trottoir, Dansait et s’élevaitAu rythme langoureux D’unJazz amoureux.
- 81 -
Un trouble inconnu L’envahit d’une émotionSi poignante Qu’il regretta la solitudeDe cet instant où, baignés Par l’entêtante mélodie, Cœur et corps, en attente,Criaient famine. Frustré, l’homme s’éclipsa,Se fondant dans la Nuit.
- 82 -
HORS DU TEMPS Hors du temps Les images Comme le paysage Le long de la route Déroulent leur turban La main passe Les envies Comme la belle Endormie Au château Se prélassent Chaque nuit Le vent du passé Réveille les sens Chaque jour Le sens de la vie S’enharditLa vie court Rejoindre Le ventre sacré De l’universRien n’arrêteSon parcours C’est demainOuverte la voie
- 83 -
Le chemin est fait Le cycle du temps Des impatients Apaise enfin Hors du temps La main passe. Chaque nuit, La vie court. C’est demain.C’est le tempsDe l’enfant.
- 84 -
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.