Toy qui oys mes souspirs, ne me sois rigoureux

De
Publié par

Voyagez en lisant le poème "Toy qui oys mes souspirs, ne me sois rigoureux" écrit par Etienne de LA BOETIE. Ce poète de France est né en 1530, mort en 1563. "Toy qui oys mes souspirs, ne me sois rigoureux" de de LA BOETIE est un poème classique extrait de Vingt neuf sonnetz. Profitez de ce poème en le découvrant sur cette page. Et n’oubliez pas que vous pouvez télécharger gratuitement en format PDF le poème Toy qui oys mes souspirs, ne me sois rigoureux et l’imprimer depuis chez vous !
Avec le poème de de LA BOETIE, vous pourrez faire une fiche ou bien tout simplement profiter de très beau vers de "Toy qui oys mes souspirs, ne me sois rigoureux".
Publié le : lundi 30 juin 2014
Lecture(s) : 0
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Toy qui oys mes souspirs, ne me sois rigoureux

Toy qui oys mes souspirs, ne me sois rigoureux,
Si mes larmes à part, toutes mienes, je verse,
Si mon amour ne suit en sa douleur diverse
Du Florentin transi les regretz langoureux,

Ny de Catulle aussi, le foulastre amoureux,
Qui le coeur de sa dame en chastouillant luy perce,
Ny le sçavant amour du mi-gregois Properce :
Ils n'ayment pas pour moy, je n'ayme pas pour eulx.

Qui pourra sur aultruy ses douleurs limiter,
Celuy pourra d'aultruy les plainctes imiter :
Chascun sent son tourment, et sçait ce qu'il endure.

Chascun parla d'amour ainsi qu'il l'entendit.
Je dis ce que mon coeur, ce que mon mal me dict.
Que celuy ayme peu, qui ayme à la mesure !

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.