Un mal des mots

De
Publié par

L'amour fraternel, sincère et profond, peut parfois, dans la douceur et la tendresse glisser vers l'inceste. Une plaie invisible grandit alors chaque jour, malgré l'oubli, les rêves et la vie qui coule. Un jour la vérité voilée par l'amnésie surgit lorsque la mémoire explose. Une dépression s'installe que seul l'amour et la patience d'un conjoint et de trois enfants peuvent guérir.
Publié le : jeudi 16 juin 2011
Lecture(s) : 79
Tags :
EAN13 : 9782748114607
Nombre de pages : 169
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Un mal des mots
Pascale Dahmani
Un mal des mots Bout de vie
POÉSIE
© manuscrit.com, 2001 ISBN: 2748114612 (pour le fichier numérique) ISBN: 2748114604 (pour le livre imprimé)
Avertissement de l’éditeur
Découvert par notre réseau de Grands Lecteurs (libraires, revues, critiques littéraires et de chercheurs), ce manuscrit est imprimé tel un livre. D’éventuelles fautes demeurent possibles ; manuscrit.com, respectueuse de la mise en forme adoptée par chacun de ses auteurs, conserve, à ce stade du traitement de l’ouvrage, le texte en l’état. Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com 5bis, rue de l’Asile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com
A MarieLuce qui, la première m’a écoutée, et surtout regardée.
A mon médecin qui m’a permis d’ouvrir les yeux A E GF qui m’aide à la parole.
Et aussi à SOS INCESTE POUR REVIVRE.
UN JOUR DE PLUIE
Je voudrais mourir un jour de pluie Je voudrais mourir un jour de ciel gris Je voudrais glisser comme un nuage Je voudrais glisser un jour d’orage Seule, sur le sable et sans arme Chaque goutte coulerait comme une larme La mort toute ruisselante de douceur La mort m’emporterait un jour de bonheur Je ne veux pas de fleurs Je ne veux pas qu’on pleure Il ne faut pas gémir Non, la mort n’est pas triste Je partirai parmi les rires Sans bagage Et je laisserai ma vie Dans la pluie Dans l’orage Je veux mourir un jour de pluie Un jour de ciel gris Je veux que l’on me couche Sur le sable où Seules Les vagues me caresseront Je glisserai Je deviendrai Sel Des larmes de l’océan.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.