Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Yotima

De
97 pages
Le rythme et la fluidité du poème donnent corps à une musique nouvelle, jamais entendue et singulière. Une musique qui, au détour des mots trouve la vie et réciproquement, tant ces deux réalités ne font qu'une au sein de l'expérience telle que la conçoit l'écrivain. L'écriture est vigilante. Elle se régénère. Elle provoque la langue et la discute. Elle semble ne jamais s'établir, mais au contraire toujours reprendre une ligne vers l'horizon.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

y otima

(Ç) L'Harmattan, 2004 ISBN: 2-7475-6944-6 EAN : 9782747569446

Abd-EI-Kader

BENATIA

y otima
Poésie

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris France

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALlE

« Prends-moi tel que je me donne, et songe qu'il vaut mieux mourir d'avoir vécu que vivre de ne vivre pas! . » Friedrich Hjjlderlin

« Si nous faisons de la femme aimée une pareille divinité, c'est de la religion mise en pratique. » Novalis

« Le cœur perçoit ce que l'œil ne peut voir. »

Ghazâlî

À Kheira À Khelifa.

Plus que le soleil

Je t'aime plus que le soleil. Puisqu'en ma terre, tu brilles plus que lui. Et tu luis, lumière de mon amour, de rayons incandescents La quintessence de l'éternel et la joie divine. Je t'aime parce que je ne peux aimer que toi. Et mon amour ne tarit pas; Il prend sa source dans notre rencontre inespérée, En mon cœur, il est tout le sang qui fait vivre, Et regorge de rêves en collection. Je t'aime pour toi et rien que pour toi. Et dans la brûlure des mots et des silences, Je t'aime dans le vent des plaisirs. La rime à tes yeux, la grâce à ton front, Tu es tout le théâtre de ma mémoire, et La barque de lenteur où nous serons deux et multiples. Dans l'ombre de juillet la terre tourne, Et à ma porte l'amour attend. Ne te cache pas, fille du soleil et de la terre! Chante! Chante! Chante la chanson du cœur! Chante! Chante! Chante notre chanson! Et rends-moi digne de souhaiter l'Homme de demain. L'Homme de ce Dieu que nous prions tous. Nous nous aimons en son verbe, en son absolue création. Je t'aime destin du cœur. Et mon cœur ne peut supporter tes fuites sur les Zéphyrs Vers le commencement du monde. Et l'homme te supplie et t'implore en aveugle. Je t'aimais déjà dans le ventre maternel, en mon liquide Amniotique. Ermite endiablé, je te cherche et ne te trouve pas. Ai-je oublié les secrets de ces temps-là?

Que ne donnerais-je pas pour t'approcher, Et te conter mon désespoir de n'être rien sans toi? Je t'aime. Je t'aime, Toi que je ne vois que dans les rêves et les doutes. Fille insatiable et païenne n'as-tu pas pitié de l'enfant Qui ne désire que ton sourire, Que le baiser sucré de ta bouche plus douce que le miel, Un coin de ta terre pour ne plus souffrir mon squelette, Et sentir battre le pouls de ma fleur? Je t'aime rose de paradis. Et de l'autre côté de la mer, il yale sable, le soleil, Des hommes qui dorment dans des champs de blé, Le début d'un monde, des soupirs de jeunes filles en pleine Grâce et métamorphose L'amour d'un poète qui ne sait se reconnaître. Je souris devant mes livres et, Accroché au mur, Pessoa me regarde et me rit au nez.

8

Par amour

Arrange-toi pour qu'elle ne pleure plus. Baigne-la dans de l'eau de mer, Caresse-lui les pattes et tout le reste. Donne-lui du pain et du miel, et puis ce qui te reste de vie. Epanouis-toi de sa poitrine opulente. Fais-lui de la magie et du son, Gagne son respect, et son cœur. Harcèle-Ia de tonnes de sentiments. Invente-lui un univers fécond. Jette-toi dans la prunelle de ses yeux. Kaléidoscope suspendu dans son ciel de pourpre. Libellule qui émoustille de perles tout l'air du dedans. Mélange le tout. Nage dans ses songes de bleu paradis. Oblige-la à aimer les abeilles et la nuit des âmes fidèles. Pèse tout son amour. Quitte ton masque de fer, Reste égal à toi-même. Savoure ses états d'âme, Témoigne-lui tes allégresses et la corde du violon. Ulule-Iui tes pensées d'enfant. Verse-lui un peu de ton âme Wisigoth, Berbère, Arabe, Turque, et Fra..., X inconnues, le secret éden.. Yatagan pour elle seule, Zoopathique.

9