Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

Du même publieur

Quarantaine
DUMÊMEAUTEUR
LABARBACANE,roman, Gallimard,1968.
(encollaborationavecMichelBézard),
JOJo,roman,Hachette/P.O.L,1982.
LEGENREDESDAMES,roman,P.O.L,1984.
LAVILLEDEPARIS,P.O.L,1987.
GérardGavarry
Quarantaine
Roman
P.O.L 8,villad'Alesia,Paris14e
©P.O.Léditeur,1990 ISBN2-86744-186-2
CHAPITREI
APort-Matosonétaitlundiàcausedudécalage horaire,Ferrierrentraitjustedevoyage.IldînachezPilar etalorsqu'elleetluiseconnaissaientdepuisdesannées sansquejamaisriensoitarrivéilspassèrenttroisnuitsde suiteensemble.PuislejeudiFerriers'envoladenouveau, pourPariscettefois. Ilalabougeotte,disaitPilar. Freddofaisaitlemêmediagnostic. BenHurfautqu'ilremue MaisFreddoc'étaitplustardetpourl'instantper-sonnen'appelaitFerriercommeça,BenHur,sonprénom àl'envers.
Ouipourl'instantilsetenaitencoresurlavieille terrassequidominait Port-Matos,finissantleverre quelui avaitserviPilar,jetantsacigarettepar-dessuslabalustrade aprèsunedernièrebouffée.Ilétaitseul.Ilfaisaitnuit.Une voituremontaitverslaPrésidenceetFerrierlasuivaitdes
yeux,plusintéresséparletrajetdespharesdansl'obscurité queparledécorfixedesquelquesfenêtresencoreéclairées envilleouceluidesbalisesaériennesalignéessurletoitde l'OcéanPalace. DesoncôtéPilaravaitquittélesalonpourallerse coucher.ElleprononçaitlenomdeFerrierdanssonlit «Ferrier»forçantsipeulavoixqu'àpeinecela restaitunappel.NéanmoinsFerrierapparutdansl'enca-drementdelaporteetavançadanslachambre. Tunedorspas?demanda-t-il. Commeils'asseyait,sonpoidsfitpencherlesommier etdel'aircirculasousledrap.Pilarsourit.Portantune mainàsonventreellelaissaglisserl'autreverslamainde Ferrier. Demaintuserasloinsoupira-t-elle. Elleavaitlapeaudouce,etsousleseintroiscreux minusculesqu'ellemontraitdudoigt. Tuvois?Çaremonteàmonenfance,unrestede varicelle. EtFerrier,saurait-ildirel'originedetoutesces ?. cicatricesquiluitatouaientlecorpsElleposalajoue contrecellequ'ellevenaitdedécouvrirsurlarondeurde l'épauleetrépétatuserasloin. Ellenevoulaitpasqu'ils'en aille. Situannulais? Ferriernepouvaitpas.Dossouluiavaitdemandé commeunservicepersonneld'accompagnersonfilsqui devaitpasserlesvacancesenFranceaveclesSylvester Toussaint,lepetits'appelaitToussaint,«Jeudicesera l'anniversairedeToussaint»avaitmêmepréciséle Conseiller.MaisFerrierne resterait pasabsentlongtemps. Tuasdelachance,ditPilar.Unjourj'espère,j'irai àParismoiaussi.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin