Les Chiffonniers du Coeur

De
Publié par

Ce livre vous emmène dans les quartiers pauvres du Caire. Découvrez la vie et le combat de milliers de chiffonniers. Sortis de l’ombre grâce à l’action de Soeur Emmanuelle, leur combat devient tout autre. Les voici confrontés à des normes européennes sur la gestion des déchets. Cette étude utilise des données recueillies en 2004 et 2005. Il est certain que la situation a évolué, mais certainement pas en faveur des chiffonniers.
Publié le : jeudi 16 juin 2011
Lecture(s) : 276
Tags :
EAN13 : 9782748181302
Nombre de pages : 165
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1
2
Les Chiffonniers du Coeur
3
4
Ludovic ASCAIRO
Les Chiffonniers du Coeur
Essais et documents
Éditions Le Manuscrit
5
© Éditions Le Manuscrit, 2006 www.manuscrit.com ISBN : 2-7481-8130-1 (livre numérique) ISBN 13 : 9782748181302 (livre numérique) ISBN : 2-7481-8131-X (livre imprimé) ISBN 13 : 9782748181319 (livre imprimé)
6
7
8
AVANT-PROPOS
La situation décrite tout au long de ces pages évo-lue très rapidement. Entre le voyage, la collecte d’informations et l’écriture, de nombreux évène-ments ont pu intervenir. Cependant, cette étude est loin d’être obsolète. Lisez et plongez au cœur des bidonvilles de la capitale égyptienne. Découvrez les chiffonniers du Caire et leur mode de vie, leur combat et leur partage. Ces hommes, ces femmes et ces enfants vivent dans et par le déchet. Ils collec-tent, trient, et recyclent quotidiennement. Partir à leur rencontre épure votre cœur, comme ils le font avec n’importe quel objet. Touché par leur vie, vous repartez lavé, ayant pris conscience de la chance que vous avez de vivre dans un pays « développé », « civilisé ». Mais une sombre menace plane sur leurs quartiers. Partant d’un besoin et d’un souci de rendre Le Caire propre, les chiffon-niers voient leurs matières premières confisquées. Quel va être leur avenir ? Sauvés une première fois grâce à l’action de Sœur Emmanuelle, un autre combat s’engage. Il ne s’agit plus de les sortir de la misère, mais juste de leur permettre d’avoir encore accès aux ordures de la ville. Tout au long de ce livre, vous allez découvrir leur travail, leur quotidien, leur combat contre la mort, et l’arrivée d’un nouveau mode de gestion des or-dures, qui, par son efficacité, va non seulement net-toyer la ville de ses déchets, mais aussi de ses pau-vres.
9
Qu’adviendra-t’il d’eux ? Des solutions sont étu-diées. Une aide est demandée. La barrière de la langue posa certains problèmes. Demander à un traducteur de vous venir en aide peut modifier quelque peu le discours que vous tenez, ou les réponses de votre interlocuteur. L’apprentissage de l’arabe, long et quelque peu la-borieux pour ma part, ne me permit pas de tenir de réelles discussions avec les différentes person-nes rencontrées. L’anglais devint alors très utile, même si notre anglais n’est pas tout à fait le même que le leur (métissé avec la prononciation arabe, donnant une intonation différente de la nôtre aux lettres souvent roulées). Il fallait donc que je fasse confiance à mes intermédiaires. Ils furent nom-breux, et pour la plupart, ils tentèrent de rester neutre face au sujet. Certains m’aidèrent avec joie, sans arrière pensée, d’autres nécessitaient certai-nes négociations. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins, tant que cela reste un échange honnête, et qu’on ne se retrouve pas impliqué dans des situations des plus compliquées. Mes in-terlocuteurs et mes traducteurs étaient de tous âges et de différentes nationalités, égyptienne ou française. Chacun apporta son savoir-faire à la ré-alisation de cette étude. Il ne me restait plus qu’à étudier l’origine de la mise en place des chiffon-niers au Caire pour commencer à approfondir le sujet. La problématique était posée : Comment deux cultures allaient–elles pouvoir cohabiter sur un même territoire et avec des méthodes de tra-vail complètement différentes dans un même do-maine ? Les contacts étaient créés. Au travail.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.