Regards croisés sur Incendies

De
Publié par

Depuis sa création en 2003, la pièce Incendies de Wajdi Mouawad n'arrête pas de fasciner. Montée et traduite de multiples fois à travers le monde, elle a trouvé un souffle nouveau en 2010 grâce à son adaptation au cinéma par Denis Villeneuve. Face à cette œuvre double dont la richesse thématique et esthétique paraît inépuisable, cet ouvrage propose des contributions d'horizons divers afin de mieux saisir la complexité d'Incendies et d'éclairer ses réseaux de sens et le mystère de ses images.
Publié le : dimanche 8 mai 2016
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782806108364
Nombre de pages : 144
Prix de location à la page : 0,0090€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
québécois Denis Villeneuve. Le ïlm touchera une
Face à cette œuvre double (pièce et ïlm) dont la richesse thématique et esthétique paraît inépuisable, cet ouvrage vise à saisir la complexité de
images. Il entrecroise les études ïlmiques et théâtrales et apporte des mises en perspective inédites, relevant des mathématiques, de la théologie et de la philosophie morale. Ce tissage permet de dégager de nouvelles pistes de
Cet ouvrage a été coordonné par des membres du Groupe de recherche de l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve, Belgique) :
Lettres, auteur de théâtre et réalisateur, et à la faculté de théologie.
www.editions-academia.be
ISBN : 978-2-8061-0281-2
9HSMIKG*bacibc+
Simon Marwan [Maxime Gaudette] en attente de voir Chamseddine
Sous la direction de Sébastien FEVRY, Serge GORIELY et Arnaud JOIN-LAMBERT
IMAGINAIRES
REGARDS CROISÉS SURINCENDIES Du théâtre de Mouawad au cinéma de Villeneuve et Arnaud JOIN-LAMBERT (dir.)
Du théâtre de Mouawad au cinéma de Villeneuve
REGARDS CROISÉS SURINCENDIES Du théâtre de Mouawad au cinéma de Villeneuve
COLLECTION« IMAGINAIRES»(Anciennement collection « STRUCTURES ET POUVOIRS DES IMAGINAIRES»)dirigée par Myriam WATTHEE-DELMOTTEet Paul-Augustin DEPROOSTLessciences humaines soulignent aujourd’hui l’importance des imagi-naires, c’est-à-dire du réseau interactif des représentations mentales nourri par l’héritage mythique, religieux et historique et par l’expérience vécue. Constamment réactivé dans les productions culturelles, ce réseau constitue un système dynamique qui se superpose au réel pour lui octroyer des struc-tures signifiantes au niveau de l’interprétation individuelle et collective. Ces structures sont souvent cryptées et leur pouvoir de mobilisation est d’autant plus fort qu’elles restent en deçà du niveau de conscience; leur analyse per-met de comprendre la force de conviction des images utilisées dans les stra-tégies politiques, commerciales, etc. Contrairement aux représentations fixes, les imaginaires visent un réseau sémantique interactif :l’adaptabilité des structures de l’imaginaire à différents contextes explique sa puissance de façonnage du réel. L’objectif de cette collection est de rendre compte des travaux dévelop-pés dans le Centre deRecherche sur l’Imaginaire de l’Université catholique de Louvain (Louvain-la-Neuve) ou en lien avec lui. Elle a pour spécificité d’aborder cette problématique dans une perspective transdisciplinaireelle : rapproche à cet égard les champs de l’antiquité (qui interroge les sources, notamment mythiques, et en propose une typologie) et de la modernité (qui porte la trace des permanences et des mutations des imaginaires), et fait se croiser les domaines de la littérature et des arts (lieux d’ancrage prioritaires des imaginaires dans des structures décodables) avec l’histoire (qui témoigne des formes d’efficacité des imaginaires dans le réel). Ce champ d’investigation se trouve renforcé par l’apport de différentes disciplines en sciences humaines. Les auteurs qui publient dans la collection sont responsables de leurs textes et des droits de reproduction y afférents.
Sous la direction de Sébastien FEVRY,Serge GORIELYetArnaud JOIN-LAMBERTREGARDS CROISÉS SURINCENDIES Du théâtre de Mouawad au cinéma de Villeneuve
Des mêmes auteurs et publié par le Groupe de rechercheCinespi(Université catholique de Louvain) : L’imaginaire de l’apocalypse au cinéma.Paris,L’Harmattan, 2012,196 p. ISBN 978-2-296-96971-1 Illustration de couverture:Simon Marwan [Maxime Gaudette] en attente de l’entretien avec Chamseddine© Incendies, réal. Denis Villeneuve, prod. micro_scope et TS Productions, 2010 Les originaux de ce livre, prêts à la reproduction, ont été fournis par les directeurs de la publication ISBN : 978-2-8061-0281-2D/2016/4910/25___________________________________________________________________ ©Academia-L’Harmattan s.a.Grand’Place, 29B-1348 Louvain-la-Neuve ___________________________________________________________________ Tous droits de reproduction, d’adaptation ou de traduction, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays sans l’autorisation de l’éditeur ou de ses ayants droit.
www.editions-academia.be
À notre ami et collègue Davide Zordan membre associé au groupe Cinespi décédé à 47 ans le 25 octobre 2015
Remerciements Nous tenons à exprimer notre gratitude à tous ceux et celles qui ont collaboré à la publication de cet ouvrage surIncendies. Nos remerciements vont en premier lieu aux auteurs des contributions. Issus de disciplines variées, ils et elles ont mis en commun leurs forces et leur savoir afin de proposer une approche plurielle et inédite dans le champ déjà très exploré des études de cinéma. L’ouvrageest le fruit d’une année de recherches duGroupe de recherche Cinespide l’Université catholique de Louvainconclue (Louvain-la-Neuve), par une journée d’étude le 21 avril 2015.Cet ouvrage a bénéficié du soutien del’Institut Religions Spiritualités Cultures Sociétés (UCL) et du Fonds de recherchede l’UCL-Mons.
Un objet improbable Avant-propos
Arnaud JOIN-LAMBERT
Il existe des objets improbables que seule l’Université sait produire. Ils sont caractérisés par le croisement des savoirs et la gratuité de la recherche à l’heure du néolibéralisme triomphant. Fruits de rencontres impossibles ail-leurs ou presque, ils génèrent un supplément de sens et de connaissance bienfaisant pour l’humanité. Du moins peut-on l’espérer. Ces regards croisés sur Incendiessurgi en 2014-2015 comme une ont tentative d’explorer la création théâtrale et cinématographique, de mieux comprendre l’œuvre de l’auteur et du réalisateur. S’il parait prétentieux de classer ce livre parmi les objets improbables évoqués ci-dessus, c’est bien pourtant l’expérience que les membres du groupe de rechercheCinespide 1 l’Université Catholique de Louvain ont faite depuis le début du processus jusqu’au présent ouvrage. La démarche prend sa source dans un travail et un 2 livre du groupe de rechercheFilm und Theologiesur le filmDogville. L’originalité y était de proposer les lectures et interprétations d’un unique objet cinématographique par une dizaine d’universitaires, principalement des théologiens. L’approche du groupeCinespifut similaire par l’unicité de l’objet étudié, mais différente en convoquant de nombreux champs discipli-naires, dont le plus improbable fut sans doute les mathématiques. Le choix du film à étudier fut déjà l’objet d’une confrontation de regards. Il s’agissait pour chaque membre du groupe de recherche de proposer et de justifier un film. Celui-ci devait être récent et « spirituel », sans que la notion soit alors bien précisée. Le panel rassemblé en 21 films est ainsi éloquent 3 pour traduire la dimension plurivoque de la « spiritualité » . 1  www.uclouvain.be/360857. Un cycle précédent de recherches a abouti à la publication de l’ouvrageL’imaginaire de l’apocalypse au cinéma(coll. Structures et pouvoirs des imagi-naires), sous la dir. Arnaud JOIN-LAMBERT, Serge GORIELYSébastien F et EVRY, Paris, L’Harmattan, 2012. 2 Stefan ORTH, Michael STAIGERet Joachim VALENTIN(dir.),Dogville Godville. Methodische Zugänge zu einem Film Lars von Triers(coll. Film und Theologie 12), Marburg, Schüren, 2008. Voir ma recension dansEphemerides Theologicae Lovanienses84 (2008) p. 549-552. 3 Faust(Alexandre Sokhourov, 2011, Russie),Life of Pi(Ang Lee, 2012, USA),Tree of Life (Terrence Malick, 2011, USA),Et maintenant, on va où ?(Nadine Labaki, 2011, Liban), Melancholia (Lars von Trier, 2011, Danemark),La Neuvaine (Bernard Emond, 2005, e Canada),La petite Jérusalem (Karin Albou, 2005, France),saisonLa 5  (Peter Brosens & Jessica Hope Woodworth, 2013, Belgique),Mur invisiblePölsler, 2013, Autriche), (Julian
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.