Réponse à la prétendue leçon d'histoire ou le 14 juillet 1789

Publié par

imp. de Allier (Grenoble). 1789. France (1870-1940, 3e République). In-8°. Pièce.
Les Documents issus des collections de la BnF ne peuvent faire l’objet que d’une utilisation privée, toute autre réutilisation des Documents doit faire l’objet d’une licence contractée avec la BnF.
Publié le : jeudi 1 janvier 1789
Lecture(s) : 6
Source : BnF/Gallica
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

RÉPONSE
A LA PRETENDUE
LEÇON D'HISTOIRE
OU
LE 14 JUILLET 1789
RÉPONSE
A LA.
PRETENDUE LEÇON D'HISTOIRE
ou
LE 14 JUILLET 1789
Un pamphlet qui a une odeur acre de
sacristie, a été lancé dans une Commune
de la vallée du Graisivaudan ; ce factum
n'a pas dit un mot des causes de la prise
de la Bastille, il s'est borné à calomnier
les Parisiens sur leur victoire.
Voici la vérité vraie. — Les États géné-
raux furent convoqués pour se réunir à
Versailles le 5 mai 1789. Dès les premiers
jours il y eut désunion entre les députés du
Tiers-État et ceux du clergé et de la no-
blesse. Cette scission dura cinq semaines.
Les députés du Tiers-État, lassés de voir

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.