Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 6,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

178 secondes

de editions-david

M.I.C.H.E.L. T.R.E.M.B.L.A.Y.

de les-editions-ta-mere

Vous aimerez aussi

178 secondes Katia Canciani
178 secondes
DE LA MÊME AUTEURE
Littérature générale
Lettre à SaintExupéry(récit épistolaire avec illustrations de l’auteure), Montréal, Éditions Fides, 2009.
178 secondes,Ottawa, Éditions David, 2009, coll. « Voix narratives ». Prix littéraire des enseignants AQPF–ANEL 2010 (roman 15 ans +).
Un jardin en Espagne. Retour au Généralife,Ottawa, Éditions David, 2006, coll. « Voix narratives » ; Ottawa, Éditions David, 2012, « Format Poche ».
Littérature jeunesse
Pour une liste complète et à jour : www.katiacanciani.com
Katia Canciani
178 secondes
ROMAN
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Canciani, Katia, 1971, auteur  178 secondes / Katia Canciani. (14/18) Publié à l’origine : 2009. Publié en formats imprimé(s) et électronique(s). ISBN 9782895974536. — ISBN 9782895975182 (pdf). — ISBN 9782895975199 (epub)  I. Titre. II. Titre : Cent soixantedixhuit secondes. III. Collection : 14/18 PS8605.A57C46 2015 jC843’.6 C2015904958X  C20159049598
Les Éditions David remercient le Conseil des arts du Canada, le Bureau des arts francoontariens du Conseil des arts de l’Ontario, la Ville d’Ottawa et le gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada.
Les Éditions David 335B, rue Cumberland, Ottawa (Ontario) K1N 7J3 Téléphone : 6138303336 | Télécopieur : 6138302819 info@editionsdavid.com | www.editionsdavid.com Tous droits réservés. Imprimé au Canada. e Dépôt légal (Québec et Ottawa), 3 trimestre 2015
ce soir, je suis aux portes d’un nouvel abîme il m’attend depuis si longtemps il m’espère il m’appelle ce soir, je plonge pour mieux remonter pour remonter
Un instantPour votre sécurité
Cinq minutes de lecture pourraient vous sauver la vie Transports Canada − Sécurité aérienne
178 secondes Combien de temps un pilote sans formation de vol aux instruments peutil espérer tenir le coup lorsque les conditions météorologiques lui ont fait perdre le contact visuel ? Des recherches ont montré que le temps nécessaire pour perdre le contrôle de l’avion dans ces conditions variait de 20 à 480 secondes, la moyenne s’établissant à 178 secondes. Voici le scénario fatal… Le ciel est couvert et la visibilité, médiocre. On rap portait une visibilité de cinq milles, mais elle semble plutôt avoir rétréci à deux milles et vous ne pouvez éva luer l’épaisseur de la couche de nuages. Votre altimètre indique 1500 pieds. D’après votre carte, le relief peut toutefois atteindre les 1200 pieds. Il y a peutêtre une tour à proximité, car vous ne savez pas exactement où vous vous trouvez par rapport à votre route. Comme vous avez déjà volé dans de pires conditions, vous ne vous en faites pas outre mesure. Inconsciemment, pour franchir ces tours qui ne sont pas si imaginaires que ça, vous tirez un peu sur les commandes. Sans avertissement, vous vous retrouvez entouré de brouillard. Vous avez beau vous arracher les yeux à percer le mur blanc, vous ne voyez rien. Vous combattez l’impression désagréable qui vous tiraille désormais l’estomac. Vous essayez d’avaler votre salive, mais vous avez la bouche sèche. Vous prenez conscience maintenant que vous auriez dû attendre de meilleures conditions pour décoller.
Un instant. Pour votre sécurité
9
10
Vous pouvez commencer à compter. Il vous reste encore 178 secondes à vivre. L’appareil a l’air d’être stable. Votre compas tourne cependant lentement. Lorsque vous appuyez sur le palonnier pour ramener l’avion, cela vous fait une drôle d’impression et vous revenez donc à la position initiale. Votre compas tourne maintenant un peu plus rapide ment et votre vitesse s’accroît légèrement. Vous inter rogez votre tableau de bord en espérant du secours, sans succès. Il ne vous reste plus que 100 secondes à vivre. Vous jetez un coup d’œil à l’altimètre et consta tez avec horreur qu’il dévire. Vous êtes déjà tombé à 1200 pieds. Instinctivement, vous donnez de la puis sance, mais l’altimètre diminue toujours. Le moteur est dans le rouge et la vitesse y est presque aussi. Il vous reste 45 secondes à vivre. Vous vous mettez à transpirer et à trembler. Il doit y avoir quelque chose qui ne marche pas : plus vous tirez sur les commandes, plus la vitesse augmente. Vous pouvez entendre le sifflement déchirant du vent contre l’avion. Plus que 10 secondes. Soudain, le sol apparaît. Les arbres se précipitent à votre rencontre. En tournant votre tête, vous pouvez voir l’horizon, mais sous un angle inhabituel. Vous êtes presque à l’envers. Vous ouvrez la bouche pour hurler, mais… Votre dernière seconde s’est écoulée.
178 secondes