Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,45 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Tempêtes de feu

de Publibook

La Mère, la Sainte et la Putain

de au-diable-vauvert

Sensible

de harmattan

50 chevilles 4 x 32 pour plaques de plâtre en boîte tiroir de rangement (Réf. : 35432)
Léon Lili
50 chevilles 4 x 32 pour plaques de plâtre en boîte tiroir de rangement (Réf. : 35432)
PAS DE GENRE SPÉCIFIQUE
© manuscrit.com, 2002 ISBN: 2748101774 (pour le fichier numérique) ISBN: 2748101766 (pour le livre imprimé)
Avertissement de l’éditeur
Découvert par notre réseau de Grands Lecteurs (libraires, revues, critiques littéraires et de chercheurs), ce manuscrit est imprimé tel un livre. D’éventuelles fautes demeurent possibles ; manuscrit.com, respectueuse de la mise en forme adoptée par chacun de ses auteurs, conserve, à ce stade du traitement de l’ouvrage, le texte en l’état. Nous remercions le lecteur de tenir compte de ce contexte.
manuscrit.com 5bis, rue de l’Asile Popincourt 75011 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com
2 juin Monsieur,
1.
Je vous suis dévoué. Je vous adore. Je sais que je ne suis rien. Vous avez mille fois raison sur ce point. Vous avez grand tort de me permettre d’exister. Vous avez grand coeur de croire en moi qui ne suis rien et qui nuis partout. Permettezmoi d’être votre esclave et de vous laver les pieds. Je ne mérite pas de vivre sans pénitence tant mon abjection est grande. Péché ori ginel, Satan, adultère, que des mots trouvés pour moi pour me désigner pour me punir. Soyez mon maître sans réserve et c’est avec joie que je prendrai sur le seuil de votre demeure la place du vieux paillasson. Je comblerai dans la limite de mes facultés (dérisoires) tous vos désirs, y compris ceux qui nuiront à mon inté grité physique. Violezmoi souillezmoi dépecezmoi pardonnezmoi cognezmoi tuezmoi. Je suis un ca fard. Merci.
Moi
7
2.
AU COMMENCEMENT LA SÈVE QUI BOUT DANS LES NERVURES DE LA FEUILLE N’EN A PAS ENCORE ALTÉRÉ LA GENTILLE APPA RENCE
9