A trois carreaux de la marge

De
Publié par

"Officiellement, je suis institutrice. Ce que tout le monde ignore c’est que, au cours d’une journée d’école, j’effectue toutes sortes de métiers. Aujourd’hui, par exemple, j’ai été tour à tour : gendarme, dompteuse de lion, médecin urgentiste, personnel d’entretien, clown, berger, maître de conférences, réparatrice de matériel électroménager, magicienne, cantatrice, bibliothécaire… Et j’en oublie. […] Sur la piste, de temps à autre, je les ai fait rire, ce qui n’est pas judicieux en ce début d’année où il faut s’imposer. Mais c’est plus fort que moi, je ne résiste pas au plaisir de voir leurs sourires s’épanouir sur leurs lèvres. "

Sous forme de chroniques tendres ou mordantes, Laurence Squarcioni nous dévoile de l’intérieur, et au jour le jour, comment se vit le métier de professeur des écoles, qui, contrairement aux idées reçues, n’est ni tranquille ni privilégié. Au fil de l’année scolaire, elle dresse une photo de classe vivante et attachante. Elle restitue avec drôlerie la vie de ses élèves, dont on comprend les désirs, les difficultés, les joies et les peurs. Avec elle, on entre dans la classe et on partage le quotidien de tous les élèves qui se retrouvent sur les bancs de l’école, chaque matin.

Publié le : mercredi 26 août 2009
Lecture(s) : 21
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782702148990
Nombre de pages : 320
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
"Officiellement, je suis institutrice. Ce que tout le monde ignore c’est que, au cours d’une journée d’école, j’effectue toutes sortes de métiers. Aujourd’hui, par exemple, j’ai été tour à tour : gendarme, dompteuse de lion, médecin urgentiste, personnel d’entretien, clown, berger, maître de conférences, réparatrice de matériel électroménager, magicienne, cantatrice, bibliothécaire… Et j’en oublie. […] Sur la piste, de temps à autre, je les ai fait rire, ce qui n’est pas judicieux en ce début d’année où il faut s’imposer. Mais c’est plus fort que moi, je ne résiste pas au plaisir de voir leurs sourires s’épanouir sur leurs lèvres. "
Sous forme de chroniques tendres ou mordantes, Laurence Squarcioni nous dévoile de l’intérieur, et au jour le jour, comment se vit le métier de professeur des écoles, qui, contrairement aux idées reçues, n’est ni tranquille ni privilégié. Au fil de l’année scolaire, elle dresse une photo de classe vivante et attachante. Elle restitue avec drôlerie la vie de ses élèves, dont on comprend les désirs, les difficultés, les joies et les peurs. Avec elle, on entre dans la classe et on partage le quotidien de tous les élèves qui se retrouvent sur les bancs de l’école, chaque matin.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant