Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Ames vives

De
244 pages
Qui n’a jamais rêvé d’une société où tout le monde est heureux ? Dans le nouveau système planétaire, les clones fournissent des organes qui prolongent l’existence et le bonheur est devenu obligatoire. Colombe Almaviva, soixante-cinq ans, est privée d’une greffe de cœur indispensable à sa survie. Fidèle collaboratrice du système, elle découvre que tous ses organes clones ont été secrètement rétrocyclés. En apparence libres et heureux, Colombe et sa famille comprennent progressivement que le gouvernement manipule leurs existences. Avec un humour corrosif, Joan Ott questionne nos aspirations en brossant le portrait inventif d’une société où le bonheur est devenu un joug.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Âmes vives
3 Éditions Le Manuscrit Paris
Joan OTT
Âmes vives
Roman d’anticipation
5 Éditions Le Manuscrit Paris
Du même auteur aux Éditions Le ManuscritLa Longueur du Temps,Roman, 2009 (finaliste prix du roman 2010). La Première, Roman, 2008. Le bon côté, Roman, 2007. Et du bien pas davantage,Roman, 2007. Les Occasions manquées,Nouvelles, 2006. J’ai failli t’offrir une rose, Roman, 2006. Dans le silence des mots d’amour,Roman, 2006. 11 novembre 53,Roman, 2005. © Éditions Le Manuscrit 2010 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-03296-3 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304032963 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-03297-0 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304032970 (livre numérique)
PREMIÈRE PARTIECOLOMBE
7
Colonel Assistant Almaviva au rapport Général Directeur. Je vous écoute. er : Sp.septembre 50 U.N.D. Aujourd’hui 1 C.A. neutralisé Général Directeur. Mes félicitations Colonel Assistant. Merci Général Directeur. Il y a un hic cependant. Pardon Général Directeur ? Le SED P.K. Je n’ai pas réussi à le conserver Général Directeur malgré tous mes efforts. C’est bien ce que le Système vous reproche. C’était un 140 un SED de premier choix un élément précieux. Une perte regrettable j’en conviens Général Directeur. Mais croyez-moi j’ai vraiment tout essayé. Le Système en doute Colonel Assistant. Votre devoir était de le maintenir à tout prix. Il vous aurait suffi de soustraire ledit SED à l’autorité de Sp. C.A. mais vous vous êtes montré faible. Vous avez laissé parler vos sentiments au point de reléguer au second plan
9
Âmes vives
l’intérêt supérieur de l’U.N.D. Cela le Système -loué soit-il - ne saurait l’accepter. Permettez Général Directeur mon seul but était de pousser le plus loin possible l’expérimentation. : vousAdmettons mais le résultat est là avez mal manœuvré et l’erreur est de taille. Vous n’êtes plus un élément fiable Almaviva. Général Directeur… Il n’y a rien à ajouter. Tenez-vous prêt pour votre D.P. ! Ce n’estUn peu de tenue que diable jamais qu’un mauvais moment à passer. À vos ordres Général Directeur. Parfait. Vous pouvez disposer. Vive l’U.N.D. Général Directeur. Vive l’U.N.D. pour l’éternité ! C’est ça : vive l’U.N.D.
10