Andropolis

De
Publié par

La société underground américaine et sa vie urbaine

Ce polar d’anticipation ne renie rien aux plus grands du roman noir, on y croise Craig Hames, ex avocat alcoolique, Shandy Miller, journaliste incorruptible, Bill Monroe , rédacteur en chef du Trail’s, Chandler Mason, parrain de la mafia locale que toutes les polices cherchent désespérément à coincer... Andropolis, ville-monde inspirée des mégalopoles mondiales, est le terrain de jeu préféré des marginaux, déclassés, personnages sulfureux et tragiques.

Andropolis est le lieu de perdition des personnages du récit. A travers eux, c’est toute une société underground que nous fait découvrir l’auteure. Avec ses personnages issus de tous les milieux, Duncan Lee Paule nous dessine une véritable fresque de la vie urbaine et souterraine.

Un polar d’anticipation dans la grande tradition du genre

EXTRAIT

Dans la nuit viennent errer les créatures que le jour renie : alcooliques, drogués, fous et amoureux, avides de distractions, de fêtes, prostituées, hommes et femmes pleins de mystères, criminels, et le reste aussi, la part de ceux qui ont l'espoir d'une autre vie au lever du soleil, la part de ceux qui ont envie de vivre perpétuellement dans l'espace de la nuit, car c'est là que tout arrive, c'est à ce moment que les espoirs se concrétisent
Craig était l'un d'entre eux, un de ceux qui se permettent tout la nuit, pour le jour venu, ne montrer que l'image que l'on attend d’eux. Il marchait sur Bleecker Street, rendu inconscient de ce qu'il vivait ici bas par l'alcool qui courait dans ses veines. Ses poumons le brûlaient. Il avait la fièvre et ses mains étaient glacées. Il entrait en transe, sa rage de la vie venait s'insinuer en lui. Il se mit à courir en descendant le grand boulevard de Elm. Il courut jusqu'à ne plus sentir ses jambes, jusqu'à ne plus avoir chaud, jusqu'à ne plus sentir que le bruit de son sang qui battait contre ses tempes.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Passionnée de culture américaine, formatrice et professeure d'anglais, engagée pour l’éducation et la découverte des cultures, Duncan Lee Paule, qui parle quatre langues, a vécu quelques années à l'étranger. Ce premier roman est inspiré de son séjour sur le continent américain.
Publié le : lundi 25 janvier 2016
Lecture(s) : 646
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791023600100
Nombre de pages : 226
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La société underground américaine et sa vie urbaine

Ce polar d’anticipation ne renie rien aux plus grands du roman noir, on y croise Craig Hames, ex avocat alcoolique, Shandy Miller, journaliste incorruptible, Bill Monroe , rédacteur en chef du Trail’s, Chandler Mason, parrain de la mafia locale que toutes les polices cherchent désespérément à coincer... Andropolis, ville-monde inspirée des mégalopoles mondiales, est le terrain de jeu préféré des marginaux, déclassés, personnages sulfureux et tragiques.

Andropolis est le lieu de perdition des personnages du récit. A travers eux, c’est toute une société underground que nous fait découvrir l’auteure. Avec ses personnages issus de tous les milieux, Duncan Lee Paule nous dessine une véritable fresque de la vie urbaine et souterraine.

Un polar d’anticipation dans la grande tradition du genre

EXTRAIT

Dans la nuit viennent errer les créatures que le jour renie : alcooliques, drogués, fous et amoureux, avides de distractions, de fêtes, prostituées, hommes et femmes pleins de mystères, criminels, et le reste aussi, la part de ceux qui ont l'espoir d'une autre vie au lever du soleil, la part de ceux qui ont envie de vivre perpétuellement dans l'espace de la nuit, car c'est là que tout arrive, c'est à ce moment que les espoirs se concrétisent
Craig était l'un d'entre eux, un de ceux qui se permettent tout la nuit, pour le jour venu, ne montrer que l'image que l'on attend d’eux. Il marchait sur Bleecker Street, rendu inconscient de ce qu'il vivait ici bas par l'alcool qui courait dans ses veines. Ses poumons le brûlaient. Il avait la fièvre et ses mains étaient glacées. Il entrait en transe, sa rage de la vie venait s'insinuer en lui. Il se mit à courir en descendant le grand boulevard de Elm. Il courut jusqu'à ne plus sentir ses jambes, jusqu'à ne plus avoir chaud, jusqu'à ne plus sentir que le bruit de son sang qui battait contre ses tempes.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Passionnée de culture américaine, formatrice et professeure d'anglais, engagée pour l’éducation et la découverte des cultures, Duncan Lee Paule, qui parle quatre langues, a vécu quelques années à l'étranger. Ce premier roman est inspiré de son séjour sur le continent américain.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

La liberté des papillons

de publishroom18173

Essaie-moi

de publishroom18173

Luxure et gourmandise

de publishroom18173

suivant