//img.uscri.be/pth/35d6f3e80acd777b9cf8fc1a61312dfe9928ba6a
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Au Bouddha bar

De
160 pages
Dieu et Allah refont le monde sous l'oeil amusé de Bouddha; les confessions d'un témoin pas comme les autres de la vie de Marilyn Monroe; une épidémie de rire dans le Tanganyika des années soixante; un syndicaliste déboussolé à l'ère de la mondialisation; le crime organisé international se prépare à prendre le contrôle de l'île Saint-Louis; un homme se réveille un matin dans la peau d'un oiseau; la Brigade de Repérage des Individus Déviants se penche sur les écrits subversifs d'un suspect; la traduction inter-espèces vient chambouler la société humaine... Après "Sur le plus haut trône du monde", Daniel Valot récidive avec un enthousiasme contagieux. Son but n'a pas changé: nous surprendre, nous intriguer, nous faire sourire, rêver, et de temps à autre, nous filer un bon coup de poing dans l'estomac. Oscillant entre absurde et satire, son nouvel opus multiplie les univers pour être sûr de n'épargner personne. Au diable le politiquement correct!
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Au Bouddha bar
Daniel Valot Au Bouddha bar et autres contes
Publibook
Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com
Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits dauteur. Son impression sur papier est strictement réservée à lacquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits dauteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires 75015 PARIS  France Tél. : +33 (0)1 53 69 65 55
IDDN.FR.010.0118767.000.R.P.2013.030.31500
Cet ouvrage a fait lobjet dune première publication aux Éditions Publibook en 2013
Après la parution, en 2012, de « Sur le plus haut trône du monde », Daniel Valot récidive, avec ce nouveau recueil de nouvelles, qui ne sont pas faites pour engendrer la mélancolie. Mon but, dit lauteur : vous surprendre, vous intriguer, vous faire sourire, vous faire rêver, et de temps à autre, vous filer un bon coup de poing dans lestomac. Tenez, un exemple, savourez ce début : «Un jour, Allah dit à Dieu : Quest-ce que tu dirais dune fusion ?  Qu est ce que tu veux dire, au juste, par une fusion ? articula Dieu, un brin méfiant. Ils étaient attablés en terrain neutre, au Bouddha Bar Imaginez la suite de lhistoire. Non ? Vous ne voyez pas très bien où ça mène ? Alors, lisez ce bouquin et passez un bon moment.
7
Au Bouddha Bar Un jour, Allah dit à Dieu : « Quest-ce que tu dirais dune fusion ? » Ils étaient attablés en terrain neutre, au Bouddha Bar. De jeunes bonzes en robe safran, le crâne rasé, un éternel sourire aux lèvres, faisaient le service. Derrière son bar, Bouddha, lippu, ventru, majestueux, observait la salle en plissant des yeux.  « Quest-ce que tu veux dire, au juste, par une fu-sion ? » articula Dieu, un brin méfiant.  « Bah, dit Allah, ça fait des siècles quon se fait une concurrence acharnée, tous les deux, quon se bat comme des fous, et ça donne quoi ? Tu es satisfait des résultats de ton côté ? »  « Pas vraiment, dit Dieu, mais ça pourrait être pire. Jai eu quelques difficultés autrefois, avec le schisme des orthodoxes, la multiplication des sectes, les guerres dextermination menées par les catholiques contre mes bons parpaillots. Tout cela, c est derrière nous maintenant. Certes, il faut bien lavouer, ma clientèle a baissé ces der-niers temps, et mon chiffre daffaires sen est ressenti. Mais avec les agressions auxquelles se livrent les plus fa-natiques de tes fanatiques, jai bon espoir que les affaires reprennent. Dailleurs, depuis le Onze Septembre, ça va déjà un peu mieux »
9
Un serveur safran sinclinait devant eux.  « Pour moi, dit Allah, ce sera un verre de blanc. Vous avez du Chardonnay ? »  « Tu picoles maintenant ? » dit Dieu. Il avait lair sincèrement médusé.  « Tu vois, dit Allah, les efforts que je fais pour aller dans ta direction ? Bon alors, fusion ou pas fusion ? »  « Pour moi, ce sera un gin-tonic. Merci. Attends un peu, tu sais bien que sur des sujets pareils, je ne peux pas prendre position avant davoir consulté mon Fils et le Saint-Esprit Et encore, le Saint-Esprit, ça va bien, mais mon Fils, comme tu sais, depuis quil a passé une trentaine dannées sur terre, il nest plus le même. Il est devenu râ-leur, il coupe les cheveux en quatre, il se méfie de tout, on dirait un Français. Bon, enfin, puisque tu insistes, il va falloir que je les consulte. »  « Dis donc, cest bien compliqué chez toi. Moi je nai besoin de personne pour faire mon business. »  « Tu consultes bien Mahomet, je suppose ? »  « Oui, mais après coup. Et ça ne la jamais déran-gé. »  « Ben voilà, cest toute la différence. Nous, nous sommes un triumvirat, une sorte de directoire collégial, quasiment une démocratie, parce que, en plus, dune façon ou dune autre, si je fais un pas de ton côté, faudra égale-ment que jen glisse un mot au Pape, sinon il va maccuser de le prendre à contre-pied. »
10