Bal à Korsör

De
Publié par

"Ceci est un hommage à Louis-Ferdinand Céline. Avant que la page soit tournée, et le siècle. Céline était revenu en France en 1951, après l'exil au Danemark. Quand il a posé le pied sur le sol de Nice, le 1er juillet, venant de Korsör, il lui restait dix années à vivre. J'ai voulu envoyer un salut à l'artiste, pour ses cent ans. Disons que j'ai composé une "ode à Céline", à l'occasion de ses cent bougies !... Mais quoi qu'on écrive sur son dos, il se retournera dans sa tombe ! Il nous l'a promis : "Je veux passer fantôme ici, dans mon trou... Dans ma tanière...je leur ferai à tous... Hou !...rouh !... Hou !... Roug !... Ils crèveront de peur... Ils m'ont assez emmerdé du temps que j'étais vivant... Ce sera bien mon tour..." (Bagatelles pour un massacre)." C.D.

Publié le : mercredi 2 mars 1994
Lecture(s) : 40
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246491491
Nombre de pages : 124
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
"Ceci est un hommage à Louis-Ferdinand Céline. Avant que la page soit tournée, et le siècle. Céline était revenu en France en 1951, après l'exil au Danemark. Quand il a posé le pied sur le sol de Nice, le 1er juillet, venant de Korsör, il lui restait dix années à vivre. J'ai voulu envoyer un salut à l'artiste, pour ses cent ans. Disons que j'ai composé une "ode à Céline", à l'occasion de ses cent bougies !... Mais quoi qu'on écrive sur son dos, il se retournera dans sa tombe ! Il nous l'a promis : "Je veux passer fantôme ici, dans mon trou... Dans ma tanière...je leur ferai à tous... Hou !...rouh !... Hou !... Roug !... Ils crèveront de peur... Ils m'ont assez emmerdé du temps que j'étais vivant... Ce sera bien mon tour..." (Bagatelles pour un massacre)." C.D.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.