Ballade en blues

De
Publié par

Les Editions Hland ont le plaisir de proposer pour la première fois l'édition complète de Ballade en blues, une série de reportages sur l'Amérique du blues et de la Country Music, écrits par Gérard Herzhaft à la fin des années 1970/ début des années 80. Jusqu'à présent, seuls quelques extraits de ces textes (qui n'ont pu paraître en volume comme cela était prévu) ont pu être lus dans diverses revues spécialisées françaises ou nord-américaines.
La force du témoignage, l'acuité des descriptions et des réflexions, la galerie de personnages que Gérard Herzhaft sait faire vivre avec le talent de romancier qu'il allait devenir, ont fait de cette Ballade en blues l'un des textes les plus recherchés des amateurs de blues et même de curieux de l'Amérique profonde.
La présente édition électronique permet pour la première fois de proposer aux lecteurs l'intégrale de ce récit, suivi de plusieurs textes de voyages rédigés également par Gérard Herzhaft et qui ont soit paru dans d'anciens numéros de la revue Soul Bag (et donc difficilement trouvables), soit même qui sont restés inédits.


Publié le : vendredi 1 janvier 2010
Lecture(s) : 48
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782918830061
Nombre de pages : 164
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
36
Jessie Mae Hemphill ne vient pas à notre rencontre. Grande et mince, une quarantaine qui ne se voit pas, mi-noire mi-peau -rouge , elle ne nous dira pas bonjour avant de s'être habillée pour la circonstance. Son ami, Compton Jones, nous accueille, un grand sourire qui s'élargit encore à la vue des paquets de Kentucky Fried Chicken et des bières en boîtes que nous apportons. Nous nous asseyons dans les vieux fauteuils qui s'entassent dans le petit salon. Tentures défraîchies, tapis usés, quelques fleurs séchées, et au mur un étalage impressionnant d'images pieuses, de photos de Martin Luther King, du Reverend Jesse Jackson, de John F. Kennedy, de Jessie Mae elle-même jouant dans divers festivals, surmontées d'un cadre doré qui abrite précieusement un portrait jauni mais dédicacé de B.B. King. " C'était un bon ami autrefois " dit Jessie Mae, fraîche et maquillée, charmante dans sa robe bleue, "il a fait son chemin, c'est un grand bonhomme maintenant!" Elle sait que je suis venu pour l'entendre chanter et jouer de la guitare. Les micros, les amplificateurs sont en place dans toute la pièce. Jessie Mae est fière qu'on vienne de si loin pour la voir et l'écouter dans sa petite cabane du Mississippi. Elle touche à peine au poulet trop gras, se lève brusquement, change un bibelot de place, quitte la pièce, s'affaire ici ou la, revient s'asseoir, sa coiffure ayant pris une nouvelle tournure. Je lui demande s'il est vrai qu'elle va bientôt enregistrer un disque. " David te l'a dit?" me sourit- elle, ravie que sa réputation ait franchi l'océan "ce sera mon premier disque, mais tu sais, ça fait bien longtemps que je joue tout autour d'ici" Peu à peu, la conversation s'anime, et sans vraiment y penser, Jessie Mae commence a gratter de sa vieille guitare dont la peinture s'écaille par endroits.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Boyd précieux

de le-nouvel-observateur

BD

de le-nouvel-observateur