BASCULES

De
Publié par

De l'athlète cynique qui ne peut faire taire sa conscience, au soldat de la grande armée qui défie une dernière fois la mort , du voyageur égaré entre conscience et folie, à l'homme abandonné qui ne sait plus vivre , du prisonnier perdu entre révolte et rédemption, au huis clos mortel de trois prédateurs , de ce rêveur piétiné ou de cette femme brisée par l'injustice qui passeront à l'acte… Il y a toujours ces éclairs aveuglants de vérité et de conscience. En marge, de ces évènements qui font l'Histoire avec un grand « H » ou de ceux qui jalonnent des existences anonymes, il y a des récits banals ou extraordinaires… Quand ce qui semble écrit s'échappe et se réinvente …De ces instants où nos vies basculent…
Publié le : lundi 20 juin 2011
Lecture(s) : 122
EAN13 : 9782304006926
Nombre de pages : 103
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

2 Titre
Bascules

3Titre
Pascal Restoueix
Bascules

Nouvelles
5Éditions Le Manuscrit























© Éditions Le Manuscrit 2007
www.manuscrit.com

ISBN : 978-2-304-00692-6 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782304006926 (livre imprimé)
ISBN : 978-2-304-00693-3 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782304006933 (livre numérique)

6 8
L’HOMME QUI VALAIT TROIS MÉDAILLES
On peut dire que j’ai l’air malin. Le regard
vissé sur la ligne d’horizon, le port de tête droit,
Fier et altier. Franchement, je ne voyais
personne d’autre pour porter aussi joliment le
drapeau ; et pour faire le tour du stade en
saluant les tribunes où se sont amassés cinq
cent mille spectateurs.
La cérémonie est relayée par satellites dans le
monde entier. J’aperçois ma tronche sur l’écran
du stade.
Toute la planète me voit en train de loucher
en gros plan.
Les Jeux Olympiques… Quelle formidable
aventure humaine ! Tout particulièrement cette
année en 2028, car c’est la Chine qui les
organise.
Afin de saluer cet immense événement, le
Comité d’Organisation des Jeux Olympiques
a fait construire un immense stade, sur la place
« Tien an men ».
9 Bascules
Là où dans les années 90 du millénaire
précédent, les autorités chinoises avaient
écrabouillé les contestataires.
Enfin, ces libertaires ne sont pas morts pour
rien ; ils ont l’insigne honneur, en cette journée
de liesse planétaire, d’avoir un demi-million de
personnes assis sur eux. Je ne peux masquer un
ricanement insidieux devant la symbolique de la
chose.
Il faut dire que les Jeux Olympiques ont
changé ; le nombre des équipes aussi.
Depuis 2016, les meilleurs athlètes sont
réunis au sein de sept équipes : North América,
South América, Africa, Asia, Océania, Europa,
et China. Avant, il y avait trop de « petits »
pays…
Enfin bref, tout ça n’était pas très bon pour
le spectacle.
Seule la Chine, pour ces Jeux, a reçu le
privilège de former une équipe à elle seule. La
raison invoquée fut son immense population…
Pensez donc, autant de bouches à nourrir,
autant de corps à vêtir, autant de cœurs à faire
vibrer, autant de cerveaux à formater, autant de
milliards à empocher …
Ah au fait, je vous ai dit que je portais un
drapeau mais j’ai oublié de vous préciser que
c’est celui d’Europa… Je défile donc encore et
toujours avec mon fier étendard.
10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.