Capitaines de la route de New York

De
Publié par

Le dernier télégramme était un cri de détresse. "Cales s'emplissant d'eau". Avec une telle mer, le navire était perdu à bref délai. Vox n'avait plus à se demander quelle décision il aurait à prendre. Il n'avait même plus à se réjouir de se trouver sur place avec deux autres "commandants". Le sauvetage (que Dieu fasse qu'il y en ait un!) se réduirait à recueillir quelques marins perdus dans une ou deux embarcations.
Publié le : dimanche 1 janvier 1967
Lecture(s) : 10
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782246800613
Nombre de pages : 336
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Capitaines de la route de New York
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.